Connect with us

Divertissement

Côte d’Ivoire : 25 000 personnes touchées par le déguerpissement

Published

on

En Côte d’Ivoire, ce sont au total 25 000 personnes qui sont touchées par l’opération de déguerpissement initiée par les autorités ivoiriennes. L’information a été livrée par Drissa Diomandé, le directeur de cabinetdu ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité le mardi 21 juin 2022.

Déguerpissement : « Les zones deguerpies seront sécurisées »

La pluie qui s’est abattue sur la ville d’Abidjan le mardi 21 juin 2022 a causé la mort de quatre enfants à Bingerville. Quelques jours plus tôt à Mossikro, dans la commune d’Attecoubé, des morts ont été signalés à la suite d’un éboulement de terrain.

Drissa Diomandé, le directeur de cabinet du ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, est revenu sur les enjeux de l’opération « Pour sauver ma vie, je quitte les zones à risques ». C’était au cours du rendez-vous dénommé Tout savoir, organisé par le Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).

Lire Aussi  Éliminatoires CAN Côte d'Ivoire 2023: Le coup d'envoi donné le 19 avril

« Les mois de mai, juin, juillet et août sont marqués par d’importantes précipitations. Malgré les efforts du gouvernement, les risques d’inondations restent élevés. Nous lançons un appel aux populations afin d’éviter tout comportement d’incivisme et de quitter immédiatement les zones à risque afin de sauver leurs vies », a-t-il dit avant de faire savoir que 25 000 personnes sont concernées par l’opération de déguerpissement. Il a aussi indiqué que 54 sites dangereux ont été identifiés à travers plusieurs communes.

Poursuivant, M. Diomandé a avancé que le gouvernement ivoirien entend préserver les vies humaines. Pour lui, les familles vivant dans ces zones à risques « ne savent pas évaluer les risques » alors qu’elles sont exposées aux éboulements et aux inondations.

Advertisement

Á La Une