Connect with us

Divertissement

Guillaume Soro célèbre Affoussy Bamba, une « femme de dignité »

Published

on

Affoussy Bamba Lamine fait partie du cercle restreint de Guillaume Soro. À l’occasion de l’anniversaire de son avocate, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne lui a rendu un vibrant hommage à travers quelques lignes dédiées.

Guillaume Soro : « Elle a su résister bravement… »

L’exil n’a pas conduit Guillaume Soro à passer outre la célébration de l’anniversaire de l’une de ses cadres, en l’occurrence d’Affoussy Bamba Lamine. En effet, au moment où l’ex-ministre de la Communication d’Alassane Ouattara fête un an de plus, le patron de GPS (Générations et peuples solidaires) lui a adressé un message spécial. Le frère ainé de Simon Soro a salué Me Affoussiata Bamba « en ce jour marquant son anniversaire. L’ex-député de Ferké a qualifié son avocate de « femme de dignité, de loyauté et de résilience dans ce monde d’adversité féroce ».

Lire Aussi  Carla Moreau : Maeva Ghennam et Nadé affirment que tout n’a pas été révélé dans l’affaire de sorcellerie

« Elle a su résister bravement là où, de méchants jaloux ont succombé aux cris de leurs panses et dont les vociférations infâmes actuelles ne sauraient cacher leurs trahisons. Joyeux anniversaire à toi la résistante. Ne l’avais-je pas dit! Même à 10, nous continuerons le combat. Je le redis : chère @AffoussyBL même à deux nous continuerons le combat… », a clamé Guillaume Soro dans un tweet.

Il faut dire que depuis ses démêlées avec Alassane Ouattara, Guillaume Soro a assisté au départ de plusieurs de ses lieutenants. Méité Sindou, Soro Kanigui, Alain Lobognon, Sékongo Félicien et bien d’autres ont quitté le navire des soroistes. Méité Sindou, qui a soutenu la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle 2020, vient d’être nommé à la tête du FSDP (Fonds de soutien et de développement de la presse) par les autorités ivoiriennes.

Lire Aussi  Crash d’un avion chinois : les révélations des USA

C’est au regard de tout ceci que Guillaume Soro affirme fermement que « même à 10 », le combat contre le régime du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), au pouvoir depuis 2010.

Advertisement

Á La Une