Connect with us

Divertissement

L’imam Dicko : d’un fervent soutien à un virulent critique d’Assimi Goïta ?

Published

on

Les dernières sorties de ce religieux influent et rassembleur annoncent-elles de prochaines heures sombres pour la junte au pouvoir ? C’est une interrogation de Jeune Afrique. Allusion à l’imam Mahmoud Dicko.

Hier encore, souligne le magazine panafricain, il était un des fervents soutiens d’Assimi Goïta. Désormais, il est l’un de ses plus virulents critiques.

« Pendant que le peuple malien est pris en otage par des gouvernements arrogants, je dis bien “arrogants”, on ne cherche pas de solutions [aux problèmes de notre pays. Nous, nous sommes dans notre arrogance, et le peuple est en train de mourir. », a déclaré Mahmoud Dicko le 26 mai, lors du 22e Forum de Bamako.

L’imam déplore par ailleurs le manque de visibilité sur la durée exacte de la transition en cours, mais aussi la classe politique malienne, qu’il juge « moribonde », qui « ne bouge pas, n’existe plus », et la société civile, « qui a cessé d’exister ».

Lire Aussi  Liga : 4 ans de prison ferme pour ce joueur espagnol

Longtemps, les autorités françaises se sont méfiées de sa montée en puissance, voyant l’influent prédicateur comme un levier de radicalisation du pays.

Alors qu’il a quitté les rangs du Mouvement du 5 juin, Mahmoud Dicko continue de plaider en faveur d’un dialogue avec les jihadistes maliens pour une résolution du conflit qui mine le pays depuis plus de neuf ans. 

Nous y reviendrons.

Advertisement

Á La Une