Connect with us

Divertissement

Nouvelle déroute pour Eric Zemmour : Un grand palace parisien lui inflige une dure sanction

Published

on

Le candidat de Reconquête ! vient à peine d’essuyer deux revers dans les urnes, aux élections présidentielles puis aux élections législatives, qu’il se voit à présent exclu de la piscine d’un hôtel parisien de renom pour mauvaise conduite. Cette information révélée par Le Canard Enchaîné ce 22 juin risque encore d’assombrir le portrait du polémiste, dont le comportement est mis en cause au sein de son propre parti. Comme le précise le palmipède dans son article, l’établissement en question n’est autre que le Ritz, l’un des palaces les plus réputés de la capitale.

Fréquentant le bassin dès les premières heures de la journée depuis l’été 2020, Eric Zemmour aurait fait des vagues dans le club très prisé, dont l’abonnement s’élève entre 5500 et 7000 euros à l’année. Casier privé à 300 euros et sandwich au homard bleu à 110 euros n’auront pas suffit à calmer le tempérament de l’ex-journaliste. Ce dernier s’en serait pris verbalement à une cliente américaine qui nageait sur “la même ligne d’eau” que lui. Une altercation suivie d’un avertissement du Ritz Club, qui s’ajoute à l’agacement d’autres habitués du lieu, “exaspérés par le comportement de Zemmour et ses plaisanteries de garçon de bain”, rapporte le Canard. La direction du Ritz a donc pris la décision de ne pas renouveler l’abonnement d’Eric Zemmour, qui prendra fin à la mi-juillet.

Lire Aussi  Sommeil : combien d’heures faut-il dormir par nuit ?

Ces plaintes sont loin d’être les premières à viser les propos, ou les gestes d’Eric Zemmour. Si l’on met de côté ses condamnations et les accusations d’agressions sexuelles dont il fait l’objet, la star de CNews n’en est pas à sa première controverse. Outre son “oubli” de passer à la caisse du magasin Le Bon Marché en février dernier – également ébruité par l’hebdomadaire – l’homme politique se serait vu refoulé d’une autre piscine privée. Celui qui qualifie de “bobard” les révélations du journal aurait été refusé de la piscine du Cercle de l’Union Interalliée.

Selon L’Express, cité par le Canard, la candidature d’Eric Zemmour pour intégrer l’institution aurait été rejetée en 2019, après que plusieurs membres ont témoigné du”prosélytisme” qu’il pratiquait “dans les vestiaires”. Dans un autre registre, Eric Zemmour se trouve désavoué par une partie de Reconquête !, qui dénonce une “autocratie”, et l’accuse d’avoir qualifié les classes populaires d’”analphabètes”, lors du comité politique de la formation ce mardi 21 juin.

Lire Aussi  Kodjovi Obilale victime de “barbarie” : “Ils ont mis le feu à sa…”, l’ancien Epervier désemparé (vidéo)

Avec Closer

L’article Nouvelle déroute pour Eric Zemmour : Un grand palace parisien lui inflige une dure sanction est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une