Connect with us

People

Raquel Garrido et Alexis Corbière accusés « d’esclavage moderne » : de l’intox ?

Published

on

Accusés d’avoir exploité une femme de ménage sans papier, le couple formé par Raquel Garrido et Alexis Corbière, figures de la France Insoumise, est dans une tempête médiatique. A l’origine de ce tourbillon, le travail d’un journaliste qui est controversé.

Qui se cache derrière les graves accusations portées à l’encontre du couple de La France Insoumise formé par Raquel Garrido et Alexis Corbière ? Les informations du journaliste du Point Aziz Zemouri, qui assure que les deux politiques employaient jusqu’à il y a peu une femme de ménage sans papiers soumise à une cadence infernale, sont contredites par les principaux intéressés dans un premier lieu mais pas seulement. Si le duo de politiciens a souvent été controversés, le reporter ne fait pas non plus l’unanimité.

Le 22 juin 2022, Le Point a dévoilé l’enquête de son journaliste sur l’employée sans papiers de Raquel Garrido et Alexis Corbière des deux élus – réélus – de Seine-Saint-Denis. Au cours d’un contrôle de police à Paris en mai, l’employée de maison, une Algérienne de 36 ans, a dû justifier de sa situation administrative alors qu’elle promenait la fille du couple, qui a trois enfants. « Démunie de titre de séjour, elle n’a pu présenter que son passeport algérien« , lit-on sur le site de l’hebdomadaire. Sur Twitter, le reporter du Point a dévoilé des échanges de SMS entre Raquel Garrido et celle qui serait son employée, concernant la rémunération de cette dernière.

Lire Aussi  Jason Derulo pète les plombs et tabasse deux inconnus... qui l'ont appelé "Usher" !

Le couple Garrido-Corbière, qui est marié depuis 2000 et parent de trois enfants, a contesté la totalité des accusations par voie de communiqué et charge son avocat de porter plainte.

Si l’emballement médiatique a été rapide, il fait toutefois l’objet d’interrogations. Le philosophe Raphaël Enthoven, peu connu pour sa sympathie pour les membres LFI, reste ainsi sur ses gardes : « En l’absence de preuve supplémentaire, nous n’avons aucune raison de ne pas croire Alexis Corbiere et Raquel Garrido quand ils démentent l’article du Point qui les accuse d’esclavage. Je supprime tout tweet là-dessus, en attendant d’en savoir davantage.« 

Parmi les personnes qui ont démonté les informations d’Aziz Zemouri, un internaute que Raquel Garrido a elle-même retweeté : « nain_portekoi ». Si son nom prête à rire, il a analysé les captures d’écran que le journaliste du Point a diffusé : « l’image du soi-disant SMS est un mauvais photomontage. Quand on la passe dans un logiciel d’analyse tous les voyants sont au rouge. On peut en déduire que TOUT le reportage est bidonné. Bravo Le Point. »

Lire Aussi  Maëva Coucke en couple ! L'identité de son charmant chéri lui vaut des critiques...

Aziz Zemouri, ex-hypokhâgneux et diplômé de la Sorbonne Paris-IV, est journaliste au Point depuis près de vingt-cinq ans. On lui doit notamment le livre polémique Faut-il faire taire Tariq Ramadan ? aux éditions de L’Archipel. Il a été également condamné pour diffamation avec l’hebdomadaire Le Point pour avoir qualifié de « call-girl » l’actrice Sand Van Roy, qui accusait le cinéaste Luc Besson de viols et agressions sexuelles. La comédienne a pour sa part fait face à un nom lieu dans cette affaire. L’ex-mannequin belgo-néerlandaise s’est depuis tournée vers la justice belge pour continuer ses poursuites judiciaires.

Sur Twitter, le journaliste Aziz Zemouri a réagi dernièrement au développement de ce Corbière-Garrido-Gate : « Ceux qui apparaissent publiqt (sic) comme des défenseurs de la veuve et l’orphelin sont ontologiqt (sic) irréprochables. Un ‘journaliste de l’Express’ en réalité un militant du printps républicain défend Raquel Garrido et Alexis Corbière. Pour justifier l’esclavage moderne. Tout est dit.« 

La guerre n’est pas prête de s’arrêter !

Advertisement

Á La Une