Connect with us

People

Une star de la natation s’effondre dans la piscine : sauvetage miraculeux de son entraîneuse !

Published

on

Star de la natation synchronisée, l’Américaine Anita Alvarez a été victime d’un malaise mercredi soir pendant les Mondiaux de Budapest. Son entraîneuse n’a pas hésité et à plonger dans le bassin pour sauver la nageuse.

C’est une séquence qui aurait pu devenir dramatique, mais finalement plus de peur que de mal pour la championne Anita Alvarez. La jeune mexicano-américaine de 25 ans est actuellement en Hongrie pour les championnats du monde de natation qui ont lieu à Budapest. Star de la natation synchronisée, la jeune femme a déjà participé aux Jeux olympiques en 2016 et en 2021. Hier soir, elle concourait lors de la finale de sa discipline, mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour la sportive, victime d’un malaise alors qu’elle se trouvait encore dans l’eau.

Lire Aussi  Danse avec les stars : Aurélie Pons encore sauvée, la famille Ici tout commence très mobilisée

Une situation qui a pris de court les secours présents, qui ont mis beaucoup de temps à réagir avant d’intervenir et face au danger pour son athlète, l’entraîneuse d’Anita Alvarez n’a pas hésité bien longtemps avant de plonger dans l’eau. Alors que sa nageuse commençait à s’effondrer dans la piscine, Andrea Fuentes est rapidement intervenue pour la sauver. « Nous avons eu très peur. J’ai dû sauter parce que les sauveteurs ne le faisaient pas », a-t-elle expliqué après son acte héroïque pour le journal espagnol Marca.

J’ai eu peur car je voyais qu’elle ne respirait pas, mais maintenant, elle va bien

Après avoir plongé, l’entraîneuse, vêtue d’un short et d’un tee-shirt, a rapidement réussi à atteindre Anita Alvarez et à la remonter à la surface. C’est à ce moment-là que les secours ont pu s’occuper d’elle, une fois qu’elle était au bord de la piscine. « J’ai eu peur car je voyais qu’elle ne respirait pas, mais maintenant, elle va bien », assure Andrea Fuentes. Emmenée au centre médical de la piscine, la jeune nageuse semble aller bien, comme l’a indiqué l’équipe américaine de natation dans un communiqué.

Lire Aussi  Qui a tué Delphine Jubillar ? Ces résultats d'analyses qui changent tout

Plus de peur que de mal donc pour Anita Alvarez, qui sort finalement indemne de ce malaise qui aurait pu tourner au drame sans l’intervention courageuse de son entraîneuse.

Advertisement

Á La Une