Connect with us

Divertissement

Maroc: Le message d’ Adama Bictogo aux parlementaires francophones

Published

on

Le président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF), Monsieur Adama Bictogo, s’est adressé pour la première fois depuis sa désignation à ce poste, aux parlementaires francophones. C’était à l’occasion de son discours inaugural de la séance solennelle de la 28è Assemblée Régionale Afrique (ARA) de l’APF ouverte ce jeudi 23 juin 2022, à Rabat au Maroc.

Le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo, séjourne au Maroc

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et président de l’APF, Adama Bictogo, séjourne depuis le 20 juin 2022, à Rabat où il prend part aux assises de l’ARA. Dans son discours, le tout nouveau président de l’APF s’est prononcé et a parfois donné des pistes de réflexions sur les différents les thèmes de cette 28è Régionale. Il s’agit du changement climatique ; de la promotion du genre ; des effets de la Covid19, de la guerre en Ukraine ; du renforcement de la démocratie en Afrique.

Lire Aussi  Mikel Obi : l’ancienne star de Chelsea choisit entre Messi et Cristiano

Ainsi, sur la question du réchauffement climatique, le président de l’APF a-t-il souligné les préoccupations que soulève cette problématique. Comme piste de solution, le président Bictogo préconise une sensibilisation continue des populations afin de soutenir les efforts des gouvernements. Il exhorte, par ailleurs, les parlementaires à œuvrer de sorte à léguer un environnement sain aux futures générations.

Parlant de la promotion du genre, le président de l’APF indique : « la participation de la femme doit être significative à tous les niveaux, notamment en matière d’inclusion financière ». A ce propos, le président Bictogo a estimé que la société se porterait mieux : « si la gent féminine était plus nombreuse dans les instances de décision ». Évoquant la question de la Covid19, le président de l’APF soutient que si la pandémie est en voie d’être circonscrite, ce qui a favorisé la tenue de cette réunion de l’ARA en présentiel, « il faut toujours y faire face avec responsabilité ».

Lire Aussi  Soldats russes torturés en Ukraine : Kiev va enquêter

A propos de la guerre en Ukraine, le président Adama Bictogo a relevé les conséquences du conflit sur le continent africain. Entre autres conséquences, il cite la hausse des prix de certaines matières comme l’énergie et les denrées alimentaires. Pour pallier la situation, le nouveau président de l’Assemblée communautaire francophone préconise une synergie d’actions entre le pouvoir exécutif et le législatif.

Pour finir, et s’agissant de la démocratie, le président Adama Bictogo a déploré le recul que connait plusieurs Etats africains en la matière. Cet état de fait s’explique par : « les menaces sur la paix et la stabilité qui se font de plus en plus visibles », a-t-il soutenu. Par conséquent, Adama Bictogo a invité les participants à la 28è Régionale à se pencher sur les causes du recul démocratique afin de proposer des pistes de solutions profondes et durables.

Lire Aussi  Volodymyr Zelensky : le président ukrainien serait-il accro à la drogue ? Cette vidéo sème la panique

Il faut dire que les présentes assises de Rabat sont une initiative de la section APF du Maroc présidée par M. Rachid Talbi El Alami, président de la Chambre des Représentants du Maroc et Vice-président de l’APF. Il est aussi à noter que la délégation ivoirienne accompagnant le président Adama Bictogo, comprenait plusieurs présidents des groupes parlementaires de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Direction de l’Information et de la Communication de l’Assemblée nationale

Advertisement

Á La Une