Connect with us

People

Pauline (Mariés au premier regard) opérée en urgence : nouvelles révélations sur son infection génitale

Published

on

La cadidate de « Mariés au premier regard 2022 » n’a pas de secrets pour ses abonnés. Il y a peu, elle a révélé qu’elle avait été opérée pour une opération génitale. Le 11 juillet, elle a fait de nouvelles confidences.

Avec son époux Damien, Pauline a enchaîné les mésaventures lors du tournage de Mariés au premier regard 2022 (M6). Après le mariage par exemple, la voiture qui les menait au shooting est tombée en panne. Ou encore ils ont loupé leur correspondance pour leur voyage de noces. Et, peu de temps après leur union, l’infirmière libérale avait dû subir une opération. Un moment douloureux sur lequel elle est revenue en story Instagram, le 11 juillet 2022.

Quinze jours après la noce, Pauline est passée sur le billard pour une bartholinite, une infection génitale basse au niveau de la glande de Bartholin (des glandes rondes et très petites, situées dans la vulve). Un sujet qu’elle a révélé à l’occasion d’un live Instagram et sur lequel elle a de nouveau été interrogée le 11 juillet au soir, lors d’une session de questions/réponses. Une internaute a voulu savoir si on lui avait enlevé sa glande de Bartholin. « On ne m’a pas retiré la glande de Bartholin. On m’a juste élargi le canal pour que la glande de Bartholin puisse s’évacuer parce que le canal était bouché« , a tout d’abord confié la jeune femme de 33 ans.

Lire Aussi  Prince Harry et Meghan Markle déjà partis : ils ont quitté le Royaume-Uni pour retrouver Archie et Lilibet !

Pauline a ensuite rappelé à quel point elle avait souffert à l’époque : « Pour celles qui ont déjà eu une bartholonite, je pense que vous êtes déjà montées au plafond comme moi, parce que ça fait très mal. Ce n’est pas une urgence vitale, mais c’est une urgence algique. Et je sais qu‘il y a deux ans, j’avais fait une poussée inflammatoire. Donc mon gynéco obstétricien m’avait fait une ponction au cabinet et m’avait dit que si un jour je faisais une bartholinite, je ne pourrais pas venir au cabinet et que je monterais au plafond. C’est exactement ce qu’il s’est passé cet hiver. Ça a été un moment très très très douloureux.« 

Lorsqu’elle a révélé qu’elle avait souffert d’une infection génitale, Pauline a expliqué qu’elle pensait mourir ce jour-là tant la douleur était insoutenable. Elle a heureusement pu compter sur son mari Damien pour la soutenir dans cette épreuve. Un homme qui est toujours à ses côtés aujourd’hui. Le couple a acheté la maison de ses rêves et souhaite fonder leur famille.

Lire Aussi  Lucile (L'amour est dans le pré) encore amincie : nouvelle grande étape six mois après son accouchement

Á La Une