Connect with us

Divertissement

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali, Assimi Goïta prend une décision !

Published

on

Le Mali n’a toujours pas libéré les 49 militaires ivoiriens arrivés sur son sol et qu’il considère comme des mercenaires venus pour sa déstabilisation. Assimi Goita ne semble pas aller dans le sens de leur libération au regard de sa dernière décision.

49 militaires ivoiriens arrêtés, tentions entre la Côte d’Ivoire et le Mali

Le 10 juillet dernier, 49 militaires ivoiriens ont été arrêtés au Mali. Malgré l’appel des autorités ivoiriennes à une libération immédiate de ces soldats, Assimi Goïta, loin de s’exécuter, vient de prendre une décision lourde de sens.

Depuis sa prise du pouvoir au Mali, le Président Assimi Goïta prône la souveraineté de son pays. Le dirigeant malien et son gouvernement veulent que cessent les comportements irrespectueux de certains pays étrangers envers le sien. C’est dans cette même veine que les rapports jadis très bons entre la France et le Mali se sont détériorés.

Lire Aussi  “Eh Josey, tu vas nous tuer…”, la diva hyper sexy de dos dans un… traumatise les internautes (Photo)

Mais un autre chapitre vient de s’ajouter à la lutte souverainiste menée par l’ancien agent des forces spéciales maliennes. La Côte d’Ivoire voisine vient, selon les autorités maliennes, d’envoyer des soldats sur leur territoire en dehors de tout cadre légal. Les 49 militaires ivoiriens ont été arrêtés au Mali où ils font l’objet d’une enquête poussée.

Assimi Goïta gèle les rotations militaires de la Minusma

Assimi Goïta, sur effet immédiat, a suspendu les rotations militaires de la Minusma dans son pays. Le Mali annonce dans une note adressée à la mission onusienne que sont suspendues « toutes les rotations des contingents militaires et policiers de la Minusma, y compris celles déjà programmées ou annoncées ».

En effet, Bamako considère les 49 soldats ivoiriens envoyés sur son territoire comme des mercenaires engagés pour sa déstabilisation. Abidjan a beau démentir cette annonce du pouvoir malien, le Colonel Président du Mali et ses hommes ne l’entendent pas de cette oreille.

Lire Aussi  Suspect 95 “descend” les Camerounais : ” Éliminer aux tirs au but est mieux que tricher pour…”

Les autorités militaires ivoiriennes ont expliqué le mercredi 13 juillet que le contingent arrêté est bel et bien en mission officielle au Mali dans le cadre des opérations de la mission de maintien de la paix des Nations unies, la Minusma.

Du côté de l’ONU qui a été sollicitée par le Mali au début de l’affaire, on assure de source RFI, que les 49 militaires ivoiriens ne peuvent être considérés comme membre de la Minusma.

Dans le doute, Bamako suspend les mouvements de cette force onusienne le temps de tirer cette affaire au clair. Le séjour des 49 militaires ivoiriens au Mali pourrait donc être beaucoup plus long que prévu.

Partager:

Share on Reddit
Lire Aussi  Tout ce qu’il faut savoir sur le stade Abdoulaye Wade
Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une