Connect with us

Divertissement

Lutte traditionnelle: Le Niger plane sur le tournoi de la Tabaski

Published

on

Le tournoi international de lutte traditionnelle de la Tabaski, doté du trophée Aboubacar Abdoulaye Diori, ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire, s’est déroulé les samedi 9 et dimanche 10 juillet 2022 au Parc des Sports de Treichville.

Lutte traditionnelle : Ce qu’il s’est passé le week-end dernier au Parc des Sports de Treichville

Une compétition organisée par la Fédération ivoirienne de lutte traditionnelle. Ce sont donc plusieurs athlètes venus du Niger, du Mali, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, qui se sont affrontés en face d’un public qui a massivement effectué le déplacement. Et au final, c’est le nigérien Mansour Issa qui a été le grand vainqueur, après avoir brillamment remporté tous ses combats. Il est reparti avec la somme de 600.000 Fcfa. Dans la deuxième catégorie, c’est encore un nigérien, Karkando Argika qui a remporté la finale.

Lire Aussi  “Il est né pour marquer des buts. Il me rappelle Samuel Eto’o” ; Daniel Alves sous le charme de cette pépite du Barça

Les athlètes ivoiriens n’ont pas du tout été ridicules, car la Côte d’Ivoire a pris la deuxième place au classement par équipe derrière le Niger.

Aboubacar Abdoulaye Diori, l’Ambassadeur de Niger en Côte d’Ivoire s’est réjoui de la forte mobilisation autour de tournoi international de la Tabaski de lutte traditionnelle.

« Je remercie les organisateurs d’avoir eu à dédier cette coupe au nom de l’Ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire. Vous savez que la lutte, c’est le sport le plus populaire au Niger, donc l’organisation de ce tournoi rassemble les nigériens ici en Côte d’Ivoire, rassemble les autres communautés. Toute la Cedeo est autour de l’organisation ce tournoi de lutte traditionnel. Comme au Niger, nous sentons que l’engouement est là », s’est-il réjoui.

Lucien Lacase, président de la Fédération française de lutte et disciplines associés, était également l’un des invités de marques à ce tournoi. Bien qu’étant un ancien pratiquant de la lutte olympique, il a clairement affiché sa préférence pour la lutte traditionnelle.

Lire Aussi  Premier League : Mohamed Salah détrône la légende Didier Drogba

« J’ai vu des magnifiques combats, moi j’ai un regard de lutteur olympique, mais je trouve cela beaucoup plus rapide et précis, parce que le match est décidé en très peu de temps. J’ai beaucoup aimé cette technique et cette maitrise, cette technique, cette explosivité qu’il faut pour arriver à trouver une solution en si peu de temps (…). Ça m’a beaucoup impressionné », a-t-il dit ajoutant qu’il « préfère ce qu’il a vu, cette modernité exceptionnelle ».

Advertisement

Á La Une