Connect with us

People

Prince Harry : Furieux, il porte plainte contre le Royaume-Uni… et accuse sa famille !

Published

on

Coup d’éclat au Royaume-Uni : le Prince Harry porte plainte contre le ministère de l’Intérieur ! Furieux de ne pas avoir reçu assez de gardes du corps lors de ses rares visites sur les terres britanniques, le frère du Prince William exige de retrouver son service d’ordre. Ses revendications attaquent également la famille royale, serait à l’origine des refus des services de l’état…

Voilà qui risque de déplaire à la reine Elizabeth II : son petit-fils, le Prince Harry, a décidé de porter plainte contre le ministère de l’Intérieur britannique ! Une grande première pour un membre de la famille royale, mais une suite logique aux nombreuses déclarations du fils du Prince Charles, qui demande depuis plusieurs mois de bénéficier d’un service de sécurité important lorsqu’il se rend dans son pays.

Une demande qui lui a été refusée de nombreuses fois et qui explique, selon lui, ses très rares visites : se sentant menacé sur le sol britannique, il ne veut pas y mettre sa famille en danger. Mais la réponse des autorités est claire : depuis son départ de la famille royale, il ne peut plus prétendre aux mêmes droits qu’eux et malgré sa proposition de payer pour ses gardes du corps, tout lui a été refusé.

Lire Aussi  Océane El Himer, en couple depuis le tournage des Marseillais au Mexique ?

Une décision qu’il refuse, et c’est la raison pour laquelle celui-ci attaque en justice, tentant de clamer son bon droit face à l’Etat et surtout… face à la famille royale, avec qui les relations se tendent de plus en plus. Selon lui, c’est le directeur de cabinet de sa grand-mère, Sir Edward Young, qui aurait été consulté lorsqu’il a demandé de l’aide. Problème : les deux hommes ne s’aiment pas du tout, et l’employé aurait refusé sa demande.

La famille royale impliquée dans la décision ?

Très en colère que la famille royale, contre qui il avait été très vindicatif lors de son interview à Oprah Winfrey, soit mêlée à l’histoire, il aurait asséné, par la voix de son avocate, qu’il était « inapproprié que Sir Edward Young ou n’importe quel autre membre sénior de la famille royale » donne son avis sur le sujet, sur lequel ses arguments « n’auraient pas été entièrement transmis aux services du ministère« .

Lire Aussi  "Vivre ou survivre ?" : Aude (L'amour est dans le pré) au plus mal, son cri d'alarme...

Les membres seniors, pour rappel, comptent son père et sa belle-mère, le Prince Charles et la duchesse Camilla, son frère et sa belle-soeur, le Prince William et Kate Middleton , ainsi que son oncle et ses tantes, le prince Edward et la duchesse Sophie, ainsi que la Princesse Anne . Soit quasi uniquement… ceux avec qui le Prince Harry possède les relations les plus tendues !

Aurait-il peur que son frère, William, à qui il ne parle quasiment plus depuis son départ aux Etats-Unis et qu’il n’a quasiment pas vu pendant les cérémonies du Jubilé, l’empêche de revenir dans la famille ? A moins qu’il ne soit conscient que tous lui en veulent pour l’interview donnée à Oprah, dans laquelle il ne donnait pas vraiment une bonne image d’eux.

En tout cas, le Prince Harry, sa femme Meghan et leurs deux enfants (Archie, 3 ans et Lilibet, 1 an) ne sont pas près de revenir à Londres pour le moment… Rentrés pour le Jubilé, tous les quatre avaient bénéficié de conditions strictes de sécurité assurées par la Reine lors d’une visite secrète. Cependant, les deux enfants n’ont pas quitté le Frogmore Cottage et le couple n’a fait qu’une seule apparition en public…

Lire Aussi  Sophie Tapie amère : sa réponse à l'enquête sur les lourdes dettes laissées par son père

Á La Une