Connect with us

Divertissement

Un professionnel des arts martiaux tue un père de famille de deux coups de poing

Published

on

Le mercredi 20 juillet, en Angleterre, dans le comté de l’Essex, un homme pratiquant les arts martiaux vient d’être condamné à huit ans de prison. Il avait tué un père de famille à coups de poing.

Ce mercredi 20 juillet, Daniel Ballard a été condamné pour homicide involontaire devant le tribunal de Basildon Crown Court. Les faits remontent au 31 octobre dernier, vers 18 heures, à Leigh-on-Sea, en Angleterre. L’homme âgé de 31 ans a agressé un père de famille, Philip Mersh, qui se promenait avec sa compagne et ses deux enfants. Professionnel en arts martiaux, il lui a asséné deux coups de poing, le faisant tomber au sol. Gravement blessé à la tête, il est transporté à l’hôpital, et meurt deux jours plus tard, selon les informations du média local Essexlive.

Philip Mersh était sorti prendre un verre avec sa fiancée, Sarah, et ses deux fils, des jumeaux âgés de sept ans. La famille était accompagnée d’un ami et de sa fille. C’est au moment de quitter l’établissement que l’ami du père de famille a fait une remarque ou un geste vers la petite amie de l’assaillant. Résultat, une altercation entre les deux groupes. Selon les images de vidéo-surveillance, c’est le deuxième coup de poing qui a semblé avoir fait trébucher la victime en arrière, avant que sa tête ne touche le sol. Des passants se sont alors précipités pour venir en aide au père de famille, dont un policier, et ils ont commencé un massage cardiaque pour le réanimer, selon les informations de la BBC. L’homme a ensuite été conduit en urgence à l’hôpital où il a été déclaré en mort cérébrale.

Lire Aussi  Italie/ Matteo Salvini se moque des sanctions contre la Russie: « ceux qui les ont mises en place sont à genou »

Un coup de poing mortel

Selon un examen post-mortem, son décès a été causé par le coup de poing qu’il a reçu et pas l’impact de sa tête frappant le sol au moment de sa chute. De son côté, l’accusé est resté sur les lieux du drame en attendant d’être arrêté et placé en garde à vue. Il s’est montré très coopérant, racontant qu’il a agi en état de légitime défense. Mais ce professionnel des arts martiaux, qui a déjà participé à des combats de MMA, a mis toute sa force dans les coups qu’il a donné à la victime, selon les témoins.

Au tribunal, les jurés ont découvert que Daniel Ballard avait déjà douze condamnations pour 27 faits de violence entre 2009 et 2021. Neuf mois avant cette altercation mortelle, il a été condamné à de la prison avec sursis pour avoir violenté une de ses anciennes compagnes. Il l’avait étranglé et menacé de “lui casser la mâchoire” et de “la frapper au visage”, selon les informations du média local. L’homme l’avait également traîné par les cheveux autour de son appartement.

Lire Aussi  Didier Drogba dévoile les vraies raisons des défaites des Éléphants

“Mes enfants n’ont plus leur père”

Pour la défense, l’homme était déterminé à tuer le père de famille: “L’usage de la force par l’accusé était disproportionné, offensant et illégal. M.Mersh a levé les mains pour apaiser l’accusé, lui demandant d’arrêter et de se calmer. Il est clair qu’à ce stade, M.Mersh ne montrait aucune menace et rien n’empêchait l’accusé de s’éloigner”.

Du côté de la fiancée de la victime, rien ne sera plus pareil: “Je n’ai plus mon fiancé avec qui j’ai passé 20 ans de ma vie, et mes enfants n’ont plus leur père”, a déclaré Sarah Wilson, l’épouse de la victime.

L’article Un professionnel des arts martiaux tue un père de famille de deux coups de poing est apparu en premier sur RDJ.

Partager:

Lire Aussi  Keyna Ipupa : “On va pas se mentir… Booba…. c’est un bête…”, quand la fille de Fally Ipupa évoque le Duc de Boulogne
Share on Twitter Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une