Connect with us

Divertissement

Will Smith s’excuse publiquement après sa gifle : Chris Rock repond… et lui déclare la guerre !

Published

on

Il y a quatre mois, l’image faisait le tour du monde et paraissait invraisemblable. Lors de la dernière cérémonie des Oscars, Will Smith se levait de sa chaise pour se rendre sur la scène et gifler Chris Rock devant le public et les téléspectateurs après que ce dernier a fait une blague de mauvais goût sur la femme de l’acteur. Blague de mauvais goût ou non, celui qui a joué dans Men in Black, Je suis une légende, ou encore Bad Boys était critiqué par le monde entier et boycotté par de nombreux organismes depuis ce dérapage.

Quatre mois après, la compagne de Jade Pinkett a souhaité prendre la parole pour s’excuser publiquement dans une longue vidéo postée sur Youtube, mais aussi son compte Instagram. « J’ai contacté Chris (Rock) et le message qui est revenu, est qu’il n’est pas prêt à parler, et quand il le sera, il me contactera », a-t-il fait savoir dans une partie de sa vidéo en ajoutant : « Je te présente mes excuses. Mon comportement était inacceptable et je suis là, à n’importe quel moment où tu voudras parler ».

Lire Aussi  Un journaliste marocain en prison pour offense envers le roi Mohammed VI

Cause toujours…

Will Smith a également tenu à présenter ses excuses à la mère de Chris Rock pour son geste déplacé. « Je veux m’excuser auprès de la mère de Chris. Je n’avais pas réalisé, je ne pensais pas au nombre de personnes que j’allais blesser à ce moment-là […] Je tiens à m’excuser auprès de la famille de Chris, en particulier de Tony Rock. Nous avions une excellente relation », regrettait-il notamment avant de reconnaître qu’il avait commis l’irréparable. Le compagnon de Jada Pinkett a également fait savoir qu’il avait cherché, lors des derniers mois, à comprendre son geste mais qu’il n’y était pas parvenu.

Mais, malgré la vidéo d’excuse de son « agresseur », il semblerait que Chris Rock soit très rancunier. Lors de son dernier show, il évoquait la vidéo de Will Smith et semblait… vouloir presque en découdre avec lui. « Si tout le monde affirme être une victime, alors personne ne va entendre les véritables victimes. C’est-à-dire moi lorsque je suis giflé par Suge Smith », lâchait-il en référence à Suge Knight, présumé responsable de la mort de Tupac, avant de conclure : « Je suis allé travailler le lendemain. J’ai des enfants […] Les gens qui disent que les mots peuvent blesser n’ont clairement jamais été frappés au visage ». Pas sûr que cette intervention ne calme la situation entre les deux…

Lire Aussi  Dakar abritera la « Semaine de la Gastronomie de l’Afrique centrale » en octobre

A voir également : Un mois après la gifle, Jada Pinkett Smith annonce qu’elle est au plus mal !

R.F

Advertisement

Á La Une