Connect with us

Divertissement

Côte d’Ivoire / Affaire jeune homme vantant sa puissance s3xuelle : la justice rend son verdict

Published

on

Il y a quelques jours, une image mettait des réseaux sociaux en ébullition. Un jeune homme brandissait une pancarte sur laquelle il vantait sa puissance s3xuelle. Arrêté pour outrage public à la pudeur, le sort de ce dernier a enfin été rendu public.

Yapo Yves Yannick avait été interpellé puis différé le 29 juillet dernier après une scène qui avait engendré un buzz sur les réseaux sociaux. Sur une photo, l’on pouvait le voir tenir une pancarte sur laquelle est inscrite ses capacités à être endurant pendant des ébats s3xuels. Au terme d’un procès, le jeune homme de 28 ans a été condamné.

« Garçon qui fait 10 coups, c’est moi », c’est le message que le jeune a fait passer à la population abidjanaise via une pancarte. Vivement critiqué sur la toile, la justice a, elle aussi, eu son mot à dire. Jugé, Yapo Yves Yannick a été condamné à une peine de 6 mois dont 3 mois fermes.

Lire Aussi  Michou (DALS) : le couple d’Elsa Bois menacé ‘Ça a été un peu compliqué’
Côte d'Ivoire / Affaire jeune homme vantant sa puissance s3xuelle : la justice rend son verdict

Il est accusé pour des faits de racolage actifs et d’outrage d’ordre public à la pudeur. Le Procureur de la République constate par ailleurs, avec regret, une expansion du proxénétisme, du racolage ainsi que de nombreuses autres atteintes à la moralité publique sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : un jeune homme révèle pourquoi il vante sa puissance s3xuelle en pleine rue

Selon Yapo Yves, sa sortie serait une stratégie de vente de  » Kaolin  » que commercialise da grand-mère. Il a donc usé de cette stratégie pour attirer le maximum de client.

Advertisement

Á La Une