Connect with us

Divertissement

Mali: les forces étrangères sommées de quitter l’aéroport de Bamako dans les 72 heures

Published

on

Méfiance à Bamako. Dans un courrier officiel, les Aéroports du Mali demandent à toutes les forces étrangères de quitter l’aéroport de Bamako dans un délai de 72 heures.

Après l’épisode des 49 soldats ivoiriens arrêtés à Bamako le 10 juillet 2022, les autorités maliennes restent très prudentes. À cet effet, la direction des Aéroports du Mali, dans un communiqué publié mardi 2 août, demande à toutes les forces étrangères présentes sur la base de la société Sahel Aviation Services (SAS) dans l’enceinte de l’aéroport de Bamako de quitter dans les prochaines 72 heures.

Selon les autorités maliennes, l’hébergement et l’accueil de soldats étrangers sur cette base engendre des risques pour la sureté et intérieure et extérieure du Mali surtout que ces aspects n’ont jamais été prévus dans la convention d’utilisation de ladite base signée en 2018.

Lire Aussi  Technologie: Israël à l’assaut du marché de la santé en Afrique
Advertisement

Á La Une