Connect with us

Divertissement

Titrologie – 49 militaires arrêtés: Des jeunes s’en mêlent, les hôpitaux paralysés

Published

on

A savoir dans la Titrologie ou revue de presse et actualité en Côte d’Ivoire ce mercredi 03 août 2022: Les jeunes ivoiriens lancent un ultimatum à la junte au Mali pendant que la grève des agents de santé paralyse les hopitaux depuis mardi.

“Prise d’otage” des 49 militaires ivoiriens, les jeunes de Côte d’Ivoire vont prendre leurs responsabilités- Titrologie du mercredi 03 août 2022

Dimanche dernier, la Côte d’Ivoire a exigé des autorités du Mali, la libération, au plus tard le 6 août 2022, ses 49 militaires arrêtés le 10 juillet à l’aéroport de Bamako. Ce, après l’échec des négociations menées sous l’égide du président Togolais Faure Gnassingbé.

A trois jours de l’épuisement de cet ultimatum, les jeunes ivoiriens font monter la tension et interpellent la junte au pouvoir au Mali.

Lire Aussi  Mercato : nouvelle annonce du Real Madrid sur le dossier Kylian Mbappé

En effet, titre le quotidien L’Avenir, “les jeunes exigent leur libération avant le 07 août”.

Face à ce qu’ils considèrent comme une “prise d’otage” des 49 militaires ivoiriens, les jeunes prépareraient, selon le journal, des actions contre le régime du putschiste Assimi Goïta.

L’Inter précise que l’ultimatum lancé par Zadi Djédjé, président de l’Alliance des Ivoiriens pour la démocratie (Aid), face aux journalistes le mardi 2 août 2022, à la Maison de la presse sise à Abidjan-Plateau, est à prendre au sérieux par Bamako.

Saluant la sérénité et la sagesse du Chef de l’État, Alassane Ouattara, qui a opté pour le dialogue dans le règlement de cette affaire, Zadi Djédjé trouve cependant que l’heure est venue pour les Ivoiriens en général et la jeunesse en particulier de prendre ses responsabilités.

Lire Aussi  CAN 2021: « Le Cameroun doit se qualifier, même en jouant à genoux », Joseph-Antoine Bell

Actualité de société – Titrologie

Le personnel de santé publique en Côte d’Ivoire observe une grève depuis mardi 2 août pour non-paiement de primes, comme annoncé dans la presse, il y a une semaine par Koulaï Valentin, responsable d’une plateforme syndicale des agents

Ce mercredi, Le nouveau réveil confirme le début d’un arrêt de travail observé par les membres dudit syndicat.

“Grève dans les hôpitaux publics depuis hier: Des agents et prestataires ont paralysé les services de santé”, informe le journal.

Advertisement

Á La Une