Connect with us

Divertissement

Les familles des militaires ivoiriens détenus au Mali recevront de l’argent

Published

on

Les 49 militaires ivoiriens accusés par Bamako d’être des mercenaires sont retenus au Mali depuis plus de trois semaines laissant derrière eux, épouses, enfants, mères et pères. Téné Birahima Ouattara, le ministre ivoirien de la Défense, a reçu ce mercredi à Abidjan les familles de ces soldats ivoiriens.

L’armée ivoirienne a promis une somme de 300 000 francs CFA aux familles.

« Vos frères, vos enfants, vos maris, n’ont pas du tout fauté. Ils y étaient dans le cadre d’une mission de soutien et je voudrais aussi vous rassurer que vos soldats ont bon moral, sont traités dans les conditions normales », a déclaré le ministre ivoirien de la Défense en assurant que tout est mis en œuvre pour leur libération.

Difficile médiation ?

La médiation pour un paisible dénouement de la situation a été confiée au président togolais Faure Gnassingbé qui a d’ailleurs reçu fin juillet à Lomé une délégation malienne et une délégation ivoirienne. Pour l’heure, aucune lueur d’espoir.

Lire Aussi  Desmond Tutu : l’évêque sud-africain anti-apartheid est-il mort ?

Selon les informations, le gouvernement malien a fait deux demandes : les autorités ivoiriennes devront exprimer par écrit « des regrets » pour l’arrivée qualifiée d’« illégale » des 49 militaires sur le sol malien et des ressortissants maliens poursuivis par la justice malienne et se trouvant sur le territoire ivoirien devront être livrés à Bamako. Aux dernières nouvelles, ces deux requêtes ont été rejetées par la Côte d’Ivoire.

Advertisement

Á La Une