Connect with us

People

Thierry Roland : Cette improbable « boulette » lors de son mariage avec Françoise

Published

on

Décédé il y a un peu plus de dix ans, Thierry Roland restera pour longtemps comme l’un des plus grands commentateurs sportifs de France. Pourtant, le jour de son mariage, le journaliste a fait une énorme gaffe que l’on a encore du mal à imaginer aujourd’hui…

Il y a des journalistes sportifs qui resteront pour longtemps dans l’inconscient collectif des Français, et Thierry Roland fait clairement partie de ceux-là. À l’image de Thierry Gilardi ou encore Grégoire Margotton, le journaliste qui s’est éteint à l’âge de 74 ans fait partie des journalistes qui ont eu la chance de commenter les matchs de l’équipe de France au cours de leur carrière. En point d’orgue de sa carrière, la finale de la Coupe du monde organisée en France en 1998 et qui a vu les Bleus de Zinedine Zidane l’emporter face au Brésil. Après une vie consacrée au football, le grand copain de Jean-Michel Larqué est mort d’un accident vasculo-cérébral à son domicile parisien le 16 juin 2012.

Lire Aussi  Divorce de Marc Lavoine : Line Papin confirme la rupture...

Une disparition qui a entraîné une série d’hommages de la part de tous les acteurs d’un sport dont il était un élément apprécié. Si au commentaire Thierry Roland s’avérait souvent très bon et professionnel, une anecdote racontée par son grand ami Jacques Vendroux sur le plateau de L’heure des pros le 16 juin dernier vient légèrement écorner cette image. « Le moment le plus extraordinaire que l’on a pu vivre, c’est votre mariage », commence par raconter le journaliste de 74 ans, avant que Françoise Boulain-Roland, femme du commentateur sportif et présente sur le plateau à ce moment, ne réponde : « Oui c’est vrai, on n’était pas nombreux, mais c’était un bon moment ».

Il nous a sorti : ‘Je crois que j’ai fait une boulette. J’ai oublié d’inviter mon frère’

Jacques Vendroux se met alors à raconter le déroulement du mariage de Thierry et Françoise qui s’est déroulé à Coulommiers (Seine-et-Marne). Si tout s’est bien passé ce jour-là, arrivé au restaurant, Thierry Roland se rappelle d’un détail pour le moins gênant. « Il nous a sorti : ‘Je crois que j’ai fait une boulette. J’ai oublié d’inviter mon frère’. On lui a dit de l’appeler et le petit frère est arrivé quelques minutes plus tard », dévoile Jacques Vendroux.

Lire Aussi  Karine Ferri sur sa double vie : "L'une se passe en Bretagne et l'autre à Paris !"

Une anecdote particulièrement drôle et surprenante et qui rappelle tout l’humour et la sympathie qui a accompagné Thierry Roland tout au long de sa vie.

Advertisement

Á La Une