Connect with us

Divertissement

Pouvoir et opposition ensemble contre la menace sécuritaire au Togo

Published

on

Des représentants d’une vingtaine de partis politiques de l’opposition ont été reçus à la Primature, ce jeudi 4 août. Cette réunion qui a duré 5 heures avait pour objectif de promouvoir l’unité nationale face à l’insécurité grandissante dans le nord du pays.

La Première ministre Victoire Tomegah-Dogbé, dans son discours, a précisé l’urgence de prendre des mesures face à la situation. Trois autres ministres du gouvernement qui étaient présents à cette séance ont également présenté des exposés sur le terrorisme et les mesures gouvernementales pour y faire face. En somme, il était question de travailler en synergie face à l’urgence sécuritaire.

« C’est le Togo dans son entièreté qui est attaqué, dans ce contexte, naturellement, l’union de toutes nos forces, de toutes les forces politiques face à l’adversité, est indispensable », a indiqué le ministre Christian Trimua, porte-parole du gouvernement.

Lire Aussi  Une jeune fille malade depuis 10 ans, trouve le salut grâce à Olivia Yacé

L’Alliance nationale pour le changement (ANC), parti de l’opposition, représentée par Francis Pedro Amuzun a émis cependant des réserves.

« J’ai demandé comment ce front uni va se faire lorsque le gouvernement entrave le travail des partis politiques et méprise aussi la population ? Parce qu’il n’y a pas longtemps, dans la région des Savanes, le gouvernement a réprimé durement les élèves qui étaient en grève qui demandaient que leurs professeurs reviennent en classe », a-t-il rappelé.

L’exécutif togolais dit avoir pris note des différentes propositions faites en vue d’améliorer la lutte contre le terrorisme et annonce que de nouvelles mesures seront prises dans un bref délai.

Partager:

Share on Reddit Share on WhatsApp
Lire Aussi  « Je suis resté paralysé et… », Messi raconte comment il a vécu la mort…
Share on Telegram
Advertisement

Á La Une