Connect with us

Divertissement

Maeva Ghennam : elle évite de peu d’être braquée

Published

on

Alors qu’elle se trouve à Paris, Maeva Ghennam a échappé de justesse à une tentative d’agression à son hôtel. Encore sous le choc, la jeune femme prend la parole et raconte toute sa mésaventure. On vous dit tout !

Maeva Ghennam au coeur d’une polémique

Après la polémique autour de sa cousine, Maeva Ghennam s’est retrouvé au coeur d’un scandale créé par le rappeur Booba. En effet, alors qu’il s’en prend à Magali Berdah depuis un moment, le rappeur n’a pas manqué de s’en prendre à Maeva Ghennam. Et il y a peu, il n’a pas hésité à tacler Hilona, après que son amie lui ait fait une promotion pour sa marque de prêt à porter.

Très vite, Maeva a pris la parole pour mettre les choses au clair : « Booba le gros frustré tu vas vite t’arrêter parce que moi je vais sortir des vrais dossiers. Tu ne peux pas t’arrêter de penser à moi de parler de moi tous les jours espèce de harceleur. Je m’en tape de ta vie et tous les jours tu parles de moi alors que je ne te calcule même pas. Espèce de frustré parce que tu as un petit z*z*. Tu fais le voyou tu es la puire des pu*es à buzz. Espèce de vieux de 45 ans tout frustré qui harcèle les gens. »

Maeva Ghennam se défend

Avant d’ajouter : « Et tous les gens là qui le suivent qui se prennent pour des pirates mais mdrrrr. Vous suivez la plus grosse des victimes, le plus grand des mythos, le plus gros des jaloux qui met des fausses RM et qui harcèle les gens. Jaloux de la carrière de tout le monde, tellement c’est un frustré c’est le seul il a clashé tous les rappeurs par jalousie tellement c’est un frustré il se met à clasher les candidats TVR. Mais c’est tellement bas, c’est gênant carrément. Et vraiment tu vas t’arrêter parce que je vais raconter ce qui s’est passé le soir où on a passé la soirée ensemble hein (…) Continue à acheter tes vues. »


Maeva Ghennam : elle évite de peu d’être braquée

Lire Aussi  Des confidences sur Ozoua, "l'attrapeuse" de sac d'Emma Lohoues

Et Hilona n’a pas manqué elle non plus de se défendre après ces accusations. « Je prends juste la parole parce que du coup je viens de comprendre pourquoi j’ai autant de commentaires malveillants sous ma photo. Maeva porte mes habits parce qu’elle est venue chez moi et qu’elle porte mes habits. Ma marque de vêtements Sorella n’est absolument pas une arnaque et si elle a envie de porter mes habits qu’elle le fasse d’ailleurs. Je ne comprends pas pourquoi ce Booba il vient me taguer sous ses tweets malveillants. Parce que moi ma marque elle est envoyée d’Aix en Provence, elle est fabriquée en Italie c’est Pamela qui envoie les colis directement d’Aix en Provence. Il n’y a pas d’arnaque. Si jamais il y a un problème ou un retour à faire c’est traité directement par moi et mon équipe. Je ne vois pas du tout ce que ça vient faire dans les arnaques d’influenceurs là. »

Lire Aussi  Aristo le Blédard : que s’est-il passé entre le blogueur et Eric Mc ? (vidéo)

Une mésaventure qui aurait pu mal tourner !

Mais si Maeva Ghennam fait une nouvelle fois parler, c’est parce qu’il y a peu, la jeune femme a échappé de justesse à une tentative de braquage à son hôtel parisien. Pour rappel, Maeva a annoncé rester en France un petit moment avant de retourner à Dubaï. Et il y a peu, elle s’est exprimée sur une mésaventure qui aurait pu très mal tourner pour la belle.

« J’ai failli me faire braquer. Et heureusement que j’étais bien entourée et qu’ils n’ont pas réussi. Mais dinguerie, j’ai eu la peur de ma vie. Il faut que je vous raconte du début, vraiment. Hier soir j’arrive à l’hôtel et moi comme une conne j’avais une montre. J’arrive à l’hôtel et là je vois deux jeunes ils me reconnaissent. Jusqu’ici tout va bien, ils me disent « ah Maeva Ghennam, Maeva Ghennam, » et tout. Jusqu’ici tout va bien, eux ils étaient en train de prendre une chambre d’hôtel. Déjà eux ils sont dans une m*rde. » Explique-t’elle.

Elle dévoile tous les détails !

Avant d’ajouter : « Vers 2h30 du matin ça tape à ma chambre. Et moi je n’ouvre pas, je sais que je n’attends personne. Enfin je n’ouvre pas, je n’ai pas commandé de Room Service je n’ouvre pas. Et ce matin il y a 10 personnes qui sont à l’hôtel. Il y a des mecs qui sont à l’hôtel, avec un casque, un masque. Alors que le masque ce n’est même plus obligatoire en France et des lunettes.« 

Lire Aussi  “C’est grâce à lui” ; Neymar rend un vibrant hommage à son idole Pelé

Puis de continuer : « Sauf que moi l’hôtel je en suis pas toute seule, il y a des gens qui sont avec moi. Et du coup ben ils les ont vu. Et en fait heureusement que j’ai été tout de suite mise en sécurité. La p*lice est venue, ils m’ont escortée jusqu’à la où je devais aller. Ils ont voulu me faire ma montre, sauf qu’en fait s’ils ont pris la chambre c’est qu’ils ont donné leur nom. Donc on va les retrouver. Là il y a la p*lice qui veut me voir pour m’interroger. Je vous jure mes bébés j’ai eu la peur de ma vie. En fait tout m’est remonté de mon premier braquage qui m’a traumatisée. Tout est remonté. Je me revoyais revivre ça et tout. Horrible… » 


Maeva Ghennam : son nouveau mec accusé d'être un "mytho" et un "escort boy"

Maeva Ghennam : son nouveau mec accusé d’être un « mytho » et un « escort boy »


Maeva Ghennam : la love story de la Marseillaise avec un riche homme d’affaires marocain a tourné au vinaigre. En effet, Houssem de son nom ne serait qu’un imposteur… Maeva se dit traumatisée.

Lire la suite

Advertisement

Á La Une