Connect with us

Divertissement

Mali/ L’ONU accuse l’armée française d’avoir tué des civils lors d’un mariage

Published

on

L’ONU a ouvertement accusé l’armée française d’avoir tué des civils au Mali du temps de sa présence au Sahel. Un rapport d’enquête vient de pointer du doigt la responsabilité de la France dans la mort de plusieurs civils en janvier 2022.

La France est mise au banc des accusés pour son rôle néfaste dans la mort de civils au Mali. A la suite d’une enquête menée par la division des droits de l’homme de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), appuyée par la police scientifique des Nations unies, la France est clairement ciblée sur des exactions commises au Mali.

La France va devoir s’expliquer sur les événements survenus le 3 janvier 2022 près de Bounti (centre du Mali). A propos de ces évènements, la Minusma « est en mesure de confirmer la tenue d’une célébration de mariage qui a rassemblé sur le lieu de la frappe une centaine de civils parmi lesquels se trouvaient cinq personnes armées, membres présumés de la katiba Serma ».

Cette frappe « soulève des préoccupations importantes quant au respect des principes de la conduite des hostilités, notamment le principe de précaution », selon le rapport des experts de l’ONU. L’armée française ne les a pas respectés dit l’ONU. La Minusma de son côté « recommande » aux autorités maliennes et françaises de diligenter « une enquête indépendante, crédible et transparente ».

Lire Aussi  Mariés au premier regard : le comportement de la soeur de Bruno surprend, les internautes la trouvent ‘flippante’

Advertisement

Á La Une