Connect with us

Divertissement

Quel équipementier Samuel Eto’o choisira-t-il pour les Lions indomptables ?

Published

on

À la fin de juillet, au moment où la Coupe d’Afrique des nations féminine venait de s’achever au Maroc, Samuel Eto’o décidait de mettre un terme au contrat qui liait depuis 2019 la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avec l’équipementier français Le Coq Sportif.

Depuis, le nom de la marque qui habillera les Lions indomptables, notamment lors de la Coupe du monde au Qatar en décembre, n’est pas encore connu.
La Fécafoot a fait savoir, sans donner plus de détails, que trois équipementiers avaient été retenus après l’appel à candidatures lancé après la rupture du précédent contrat.

Trois géants du sport

Samuel Eto’o, qui est en première ligne sur ce dossier, aurait retenu Nike, Adidas et Puma, soit les trois plus prestigieuses marques du secteur. Puma serait même le mieux placé. L’équipementier allemand a en effet équipé les sélections camerounaises de 1997 à 2019. Cette séparation pourrait donc ne pas être définitive.

Lire Aussi  En visite à Guiglo, Anne Ouloto parle de son "oncle" Gbagbo

Samuel Eto’o, qui fût l’ambassadeur de la marque pendant de longues années lorsqu’il jouait au Real Majorque, au FC Barcelone ou à l’Inter Milan, y a conservé de solides relations avec des cadres de l’entreprise. L’équipementier allemand est déjà sous contrat avec de nombreuses fédérations, dont plusieurs – Ghana, Maroc, Sénégal, Uruguay, Serbie, Suisse – seront présentes au Qatar.

Suites judiciaires

La Fécafoot a assuré que la décision était imminente. Le nouvel équipementier ne disposera pas de beaucoup de temps pour présenter la tenue des Lions indomptables pour la Coupe du monde. Un exercice sur lequel Le Coq Sportif était déjà bien avancé, jusqu’à ce que Samuel Eto’o décide de mettre un terme au contrat entre les deux parties. Puma aurait déjà commencé à travailler sur un design camerounais.

Lire Aussi  FIF - Affaire Dao Gabala fait voyager sa famille: Voici toute la vérité

Le maillot porté par les Lions lors des qualifications pour la Coupe du monde, de la phase finale de la CAN 2022 et des premiers matches éliminatoires de l’édition 2024 est par ailleurs toujours disponible sur le site du Coq Sportif. L’entreprise française, qui suit de très près l’affaire, a annoncé le 3 août qu’elle donnera une suite judiciaire à la rupture unilatérale du contrat qui la liait à la Fécafoot.

Advertisement

Á La Une