Connect with us

People

Vente aux enchères qui tourne au drame : des restes d’enfants découverts

Published

on

Les ventes aux enchères de biens en vrac sont populaires dans les pays anglo-saxons. En Nouvelle-Zélande, l’une d’elles a tourné au sordide puisque des restes humains ont été retrouvés dans des valises…

Macabre découverte en Nouvelle-Zélande ce 18 août 2022. La police enquête sur le meurtre de deux enfants dont les restes ont été découverts dans des valises obtenues après une vente aux enchères en vrac organisées dans un dépôt, a rapporté le Sydney Morning Herald. Les autorités ont lancé une investigation pour homicide à Auckland. Les deux enfants étaient âgés entre 5 et 10 ans et seraient morts depuis plusieurs années, d’après les informations de la police néo-zélandaise.

L’inspecteur Tofilau Faamanuia Vaaelua a expliqué devant les médias locaux que les corps des enfants devaient être complètement identifiés mais il semble que les victimes avaient de la famille en Nouvelle-Zélande. Il est également possible que leurs proches n’étaient pas au courant qu’ils étaient décédés. La police n’a pas donné plus d’éléments sur les circonstances de leur mort ni s’il y avait des suspects. Des indices doivent certainement se trouver dans les autres éléments acquis dans le même lot.

Lire Aussi  Amber Heard : ‘dévastée’ après le verdict de son procès contre Johnny Depp, elle s’exprime

Les personnes qui ont acheté ces valises au hasard dans une vente aux enchères organisée par une entreprise de stockage ne sont pas considérées comme liées au crime. Elles sont totalement bouleversées et traumatisées par cette découverte, a indiqué le chef de la police. D’après leurs voisins, dès qu’elles sont rentrées de cette vente, une odeur épouvantable se dégageait de la remorque dans laquelle se trouvait les biens.

Les ventes en vrac consistent à acheter une benne entière de biens, sans savoir exactement ce qu’elle contient. Elles ont été notamment popularisées par les émissions télévisées comme Storage Wars aux Etats-Unis. C’est ainsi que les acheteurs peuvent acquérir par surprise des objets de grande valeur à un prix avantageux. Cette fois, c’est un lot particulièrement sordide qui a été récupéré de ces objets de garde-meubles qui ont été laissés à l’abandon depuis des années ou qui sont en liquidation judiciaire. Un tel incident pourrait-il se produire en France ? D’après le site Travauxavenue.com, « le recours à des box de stockage est encore une activité assez limitée en France, et les mauvais payeurs sont rares« .

Lire Aussi  Kaia Gerber en couple : elle retrouve l'amour avec un ex de Lily-Rose Depp

Á La Une