Connect with us

Divertissement

Hausse du prix du gaz au Togo : ce geste du ministre Adedze dans son intervention télévisée suscite indignation sur la toile (vidéo)

Published

on

Invité sur le plateau de la télévision nationale pour intervenir sur la question de l’augmentation du prix du gaz butane et son impact sur la vie des populations, le ministre du Commerce Kodjo Adedze a attiré l’attention de plus d’un sur un geste qu’il a posé en début d’interview.

En effet, les internautes trouvent vraiment déplacé le fait que le ministre se permette de sourire à l’entame de son intervention sur un sujet sensible qui cause des grincements de dent au sein de la population.

Et le député Gerry Taama n’a pas manqué de se prononcer également sur ce geste : “quand le sujet est aussi grave que la hausse des prix de biens de premières nécessités, les sourires lors de l’interview me paraissent déplacés. Mais ça reste mon avis”.

Lire Aussi  Ghana : colère des populations suite aux affiches dédiées aux LGBT+ (photos)

Il est allé loin même pour noter des observations sur l’accoutrement du ministre. “Il est aujourd’hui établi que lorsqu’on porte une veste, il est conseillé de l’ouvrir en s’asseyant, pour éviter que les cols ne remontent et vous laissent paraître engoncé dans le vêtement. Mais ce n’est pas une règle universelle… Je continue à rester persuadé que lorsqu’on est ministre chargé du consommé local, cela doit se traduire dans les choix vestimentaires. Nous avons de très bon stylistes de tenues africaines”, a martelé le représentant du peuple.

Et de se prononcer également sur le fond de l’intervention du ministre : “c’est ahurissant de nous dire que les distributeurs ont choisi d’augmenter le prix du gaz sans concertation, sur un produit dont le prix est réglementé. Si c’est le cas, ceux-ci auraient donc dû être sanctionnés. Toujours sur le fond, quand la journaliste parle des conséquences sur l’environnement, le ministre répond en disant que la TVA est supprimée sur l’importation du gaz. Mais non. On parle plutôt du fait que nos concitoyens vont passer au charbon à la place du gaz. Peu importe les exonérations, le prix au détail a flambé.

Lire Aussi  RDC: Moïse Katumbi en colère, après la répression d'une manifestation

Pour finir sur le fond, nous apprenons lors de cette interview que nous sommes sur un dépassement de 5 milliards de subvention sur le gaz, voilà pourquoi l’Etat veut arrêter. Mais c’est pourtant dans la même semaine qu’on nous a dit que l’OTR avait dépassé ses prévisions en matière de collecte de recettes. Pourquoi ne pas utiliser ce dépassement pour amortir le surcoût de la subvention ? Toutes les politiques devraient viser l’amélioration des conditions de vie des populations…La question à se poser avant de fermer cette publication, c’est comment le Burkina Faso, un pays enclavé qui vit une situation de crise sécuritaire extrême, arrive à maintenir ses prix du gaz presque à un tiers des nôtres”. Découvrez la vidéo de l’entretien Ici.

L’article Hausse du prix du gaz au Togo : ce geste du ministre Adedze dans son intervention télévisée suscite indignation sur la toile (vidéo) est apparu en premier sur RDJ.

Lire Aussi  Santrinos Raphaël : l’artiste reçu par cette haute autorité burkinabé (photo)

Partager:

Advertisement

Á La Une