Connect with us

Divertissement

Lydol dénonce les violences conjugales dans son morceau « Sita »

Published

on

Afin de sensibiliser le public sur le sujet délicat des violences conjugales, la slameuse Lydol a sorti le clip « Sita ». La jeune femme compte bien faire entendre sa voix tant le phénomène prend une ampleur sans précédent dans la société camerounaise. Il ne se passe pas un jour sans qu’un fait divers de ce genre ne soit rapporté dans les médias. Aussi, Lydol a-t-elle décidé de contribuer à l’effort des différents gouvernements qui intensifient leur communication pour interpeller un public plus large face à ce fléau. Rappelons que la violence, sous toutes ses formes, est répréhensible. Lydol défend particulièrement la gent féminine dans Sita avec un texte fort, interprété non sans une certaine émotion, devant les caméras expertes du réalisateur et photographe Kwedi Nelson. Sita est extrait de l’album Hybride sorti le 12 août dernier.

Lire Aussi  Maroc: Le message d' Adama Bictogo aux parlementaires francophones

Ces dernières années, beaucoup d’artistes camerounais sont sortis pour dénoncer les violences faites aux femmes. Un engagement qui s’explique par la recrudescence du phénomène. Selon la commission nationale des droits de l’homme et des libertés, entre 2019 et 2020, au moins 130 femmes sont mortes sous les coups de leurs conjoints.

Dolly Sorel Nwafo, plus connu sous le nom de Lydol est née le 15 septembre 1994 à Yaoundé au Cameroun. Elle est originaire de la région de l’ouest du pays et est aussi la coordonnatrice du projet Science slam Cameroun depuis 2017. C’est en 2009 que Lydol commence à participer à des compétitions nationales et internationales. Dès lors, elle enchaîne les performances sur les plateaux et dans les salles de spectacle de la ville de Yaoundé notamment au Centre culturel camerounais, Goethe-Institut, la case des arts, urban village et l’ancien centre culturel Français devenu l’institut français. Hybride est son second album après Slamthérapie sorti en 2018.

Lire Aussi  « Biens mal acquis »: 4 autres enfants d’Omar Bongo mis en examen en France

A lire aussi : «Jour de gloire», les chanteurs burkinabés se mobilisent contre le terrorisme

Advertisement

Á La Une