Connect with us

People

Florence Trainar (Zone Interdite) : Qui est son mari devenu millionnaire à 31 ans ?

Published

on

Depuis un peu plus d’un an, la journaliste Florence Trainar a dit « oui » au charmant Arthur De Soultrait. Il s’agit d’un très riche entrepreneur qui a fait fortune dans la mode très rapidement. Focus sur son parcours exceptionnel !

Florence Trainar a trouvé l’homme de sa vie en la personne d’Arthur de Soultrait. La joker d’Ophélie Meunier dans Zone interdite a concrétisé leur amour le 29 juillet 2021 au cours d’un mariage exceptionnel célébré dans la chapelle du château de Poudenas, dans le département de Lot-et-Garonne. Mais qui est son mari, ce charmant entrepreneur devenu millionaire à l’âge de 31 ans ?

Tout a commencé lorsqu’il avait 21 ans et poursuivait des études en école de commerce. Après avoir effectué un stage de six mois aux État-Unis, Arthur de Soultrait rentre en France avec l’idée qui allait bouleverser sa vie : celle de monter sa propre marque qui sera éventuellement baptisée Vicomte A. Tout va ensuite très vite s’accélérer. Avec l’envie de briser les codes vestimentaires, il parvient à décrocher un contrat de près de 36 000 euros pour lui permettre de développer son entreprise. À ce moment-là, il a 22 ans et n’est pas encore diplômé. Vicomte A obtient alors sa place aux Galeries Lafayette et ne vend au départ que des cravates mais rapidement, Arthur de Soultrait élargit sa gamme avec des polos qui deviennent un produit phare.

Lire Aussi  Jesta Hillmann rénove une partie de sa maison : avant/après bluffant, les internautes n'en reviennent pas

L’année suivante, en 2006, le frère d’Arthur, Bertrand de Soultrait rejoint la société et lance la marque sur la côte Est des États-Unis où est développé avec succès Vicomte A. En 2007, le premier point de vente en France ouvre ses portes dans la très chic rue du Faubourg Saint Honoré à Paris. Suivent la même année deux autres boutiques sur Paris aussi. Dans le même temps, la gamme s’étend avec des chemises, vestes, pantalons mis en vente et même une collection pour femmes. En 2013, soit huit ans après ses débuts, celui qui a fait scandale avec Pippa Middleton réalise près de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et sa marque est valorisée à 15 millions d’euros, soit 660 fois l’investissement initial.

Cette aventure prend fin en 2014, lorsque le marché chute lourdement. L’entrepreneur décide alors de céder son entreprise à un fonds d’investissement. Quelques années plus tard, Arthur de Soultrait revient en force avec une nouvelle société, Thunderstone née en avril 2018. Le principe est d’installer des bornes ou tablettes dans les magasins multimarques connectées en temps réel aux stocks des marques partenaires. Ainsi, le client peut essayer l’article exposé puis acheter sur la borne dans la couleur ou la taille qui lui convient le mieux. La commande est ensuite envoyée directement depuis les entrepôts de la marque au client. Toujours considérée comme une start-up, Thunderstone est néanmoins bien partie pour révolutionner la vente physique.

Lire Aussi  Charlene de Monaco absente de la Fête nationale : cette belle surprise maintenue, Albert impatient

Marc Simoncini : des chaussettes RO...
Marc Simoncini : des chaussettes ROSES et 200 millions €€€

Á La Une