Connect with us

People

Funérailles d’Elizabeth II : une grande princesse « désinvitée », la belle bourde révélée

Published

on

La liste des invités pour les funérailles royales d’Elizabeth II était une mission particulièrement délicate. Elle n’a pas pu éviter les erreurs diplomatiques et l’une d’elle vient d’être révélée au grand jour. Une grande princesse européenne a fait les frais de cette bourde…

Pas facile d’organiser un événement où sont invitées 2000 personnalités, dont les plus grands dignitaires du monde entier. Les funérailles royales d’Elizabeth II se sont déroulées sans impair à l’oeil nu ce 19 septembre 2022 mais Buckingham Palace n’a pas été à l’abri de faux pas. Après les « désinvitations » de Meghan et Harry à la réception organisée par Charles III apprise par voie de presse, un autre impair a fait surface, concernant une grande personnalité royale. Le ministère des Affaires étrangères britannique a présenté ses plus plates excuses à la famille royale du Danemark après l’invitation, par erreur, de la princesse Mary aux obsèques de la souveraine. Cela aurait pu rester une affaire privée si l’épouse de Frederik de Danemark, prince héritier, n’avait pas été annoncée auparavant parmi les invités.

Lire Aussi  'Trop belle pour être triste' : Julie Bertin en remet une couche après sa séparation avec Benoit Paire

Des excuses ont été faites à l’ambassade du Danemark en raison des funérailles d’Elizabeth II, selon le média danois BT relayé par le Daily Mail. Si la reine Margrethe II – dont l’époux Henrik est décédé en 2018 – et son fils Frederik étaient présents aux obsèques d’état de la reine du Royaume-Uni, l’épouse du prince héritier, Mary, n’a pas répondu présente, alors qu’on l’avait annoncée participant à l’événement historique. Son invitation a en effet été annulée après une « erreur regrettable » dans l’invitation d’origine. Le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth a transmis ses excuses à la famille royale via l’ambassade du Danemark, selon un porte-parole au Daily Mail.

Les médias danois avaient rapporté en premier l’erreur qui figure sur l’invitation envoyée à la famille royale du Danemark. Elle laissait penser qu’en plus de la reine et de son fils, le prince héritier pouvait venir avec une personne supplémentaire, son épouse en l’occurrence. Cependant, selon le protocole, chaque invité pouvaient seulement venir avec un seul « +1 » à Westminster Abbey. L’explication de cette erreur diplomatique est simple, elle résulte de l’empressement avec lequel les innombrables invitations ont été lancées dans un laps de temps très réduit.

Lire Aussi  Fanny Salvat : la vitre de sa voiture cassée par des voleurs, elle s’exprime

Imbroglio et erreur humaine

La famille royale danoise avait confirmé le 13 septembre sa venue dans un communiqué en expliquant que Sa Majesté du Danemark et le couple princier seraient présents aux funérailles de la reine Elizabeth II. Cependant, six jours plus tard, dans un autre communiqué, il a été annoncé que seuls la reine et son fils viendraient, sans aucune mention pour la princesse Mary de Danemark. L’invitation originelle avait semé donc la confusion et les Britanniques ont fait amende honorable, admettant que les choses n’étaient pas claires.

L’heure n’est donc pas à la guerre diplomatique mais à l’apaisement en ces temps de deuil. Selon le journaliste de BT, « la maison royale du Danemark comprend bien qu’une malencontreuse erreur a été commise« . L’expert ajoute que lui-même a pensé que la princesse serait invitée, en raison des liens très forts entre la reine Elizabeth et sa cousine Margrethe, désormais seule reine régnante du monde à la tête d’un pays indépendant.

Lire Aussi  Cyril Hanouna infidèle dans le passé : il raconte comment il s'est fait griller par son ex

Les deux femmes sont les arrière-arrière petites filles de la reine Victoria, ce qui les fait cousines au troisième degré. La reine danoise a fait par le passé référence au fait qu’elle considérait son homologue britannique comme une grande soeur, la surnommant Lilibet. Cette dernière appelait alors sa cousine du Danemark Daisy, la fleur marguerite – signification de Margrethe – se disant ainsi en anglais. Lors des funérailles, Margrethe II du Danemark n’avait pas caché son émotion face au cercueil de cette cousine éloignée, à Westminster Hall.

Á La Une