Connect with us

Divertissement

Malaise au PSG : une autre crise en gestation dans le vestiaire à cause de…

Published

on

La saison dernière, Mauricio Pochettino qui était en charge du PSG a décidé de faire des rotations dans les buts. Cette politique de l’Italien a donné naissance à beaucoup de controverses pour lui et qui, de plus, pourraient nuire aux performances de Donnarumma. Mais quelques mois plus tard, l’Italien a été nommé par Galtier comme gardien titulaire, tandis que le club cherchait une porte de sortie pour Keylor Navas, ce qui n’est jamais arrivé, générant un débat dans lequel chaque performance de l’ancien joueur de Milan est scrutée.

C’est donc pour se prononcer sur ce sujet d’actualité que l’ancien gardien du PSG Jérôme Alonso a reconnu que le match contre le Real Madrid a brisé la coquille et généré plus de doutes sur Donnarumma aujourd’hui numéro 1 du club : « Je pense que depuis Madrid (match retour de Ligue des champions en mars), la coquille a été brisée. Avant ce match, même avec le changement de gardien, il me semblait être un gars qui dégageait quelque chose, une force, un sentiment de solidité à son âge (23 ans), en raison de son expérience et du championnat européen qu’il a gagné. Vous aviez l’impression qu’il était au Parc des Princes avec son Coca sur le poteau et que, même s’il s’écroulait, il disait : Ne vous inquiétez pas, je m’occupe de tout (rires).

Lire Aussi  LPDLA : Sara fiancée à un footballeur, montre sa belle demande en mariage

Loading…
Tout ce poids est le sentiment que nous avons tous : que quelque chose a changé. Et il sait que le vent tourne. Aujourd’hui, j’ai l’impression de voir un colosse aux pieds d’argile. Parce que nous voyons tous que les défenses ne jouent pas comme elles le faisaient il y a six mois avec lui. On voit que la fièvre gagne tout le monde à l’arrière, Marquinhos le premier. Et je suis convaincu que cela a quelque chose à voir avec la mise au pas de Donnarumma ».

Lire aussi : CIES : Man Utd, PSG, Real Madrid dans la liste des clubs payants plus que la valeur des joueurs lors de la décennie
Mais Alonso ne finit pas sans évoquer l’élimination de l’Italie des barrages de la Coupe du monde, le jeu de jambes incohérent de Donnarumma et sa baisse de performance après le Bernabeu : « Sur le banc, vous n’avez pas Sergio Rico, comme prévu. Lorsque vous n’êtes pas performant et que vous avez un vrai numéro deux sur le banc qui ne jouera jamais à moins d’être blessé, ce n’est pas la même chose que lorsque vous avez Keylor Navas, l’un des cinq meilleurs gardiens du monde. S’il place toute sa confiance en Donnarumma, Galtier risque de créer des troubles dans le vestiaire ».

Lire Aussi  PSG : la prolongation de Kylian Mbappé en bonne voie ! 

L’article Malaise au PSG : une autre crise en gestation dans le vestiaire à cause de… est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une