Connect with us

People

Brigitte Macron : Retrouvailles gênantes aux funérailles d’Elizabeth II, elle gère avec brio

Published

on

Brigitte et Emmanuel Macron ont fait un crochet par Londres il y a quelques jours pour assister aux obsèques de la reine Elizabeth II. Un rendez-vous solennel et très particulier. D’autant plus que la Première dame s’est retrouvée tout près d’un homme politique qu’elle n’avait sans doute pas très envie d’avoir à proximité.

La vie reprend progressivement son cours au Royaume-Uni. Ce lundi 19 septembre, les funérailles de la reine Elizabeth II ont mis fin à une période de deuil d’une dizaine de jours. Ce rendez-vous, nombreux ont été les chefs d’Etat et politiques à y assister pour saluer le travail et l’implication de la souveraine dans le rôle de sa vie. Parmi les invités, le président américain Joe Biden et son épouse ainsi qu’Emmanuel et Brigitte Macron.

Lire Aussi  Thierry Frémont papa de deux enfants : photos de famille, son épouse Gina très discrète

En arrivant à l’abbaye de Westminster, la Première dame a soufflé tout le monde, comme très souvent lors de ses apparitions. Deuil oblige, Brigitte Macron avait opté pour un total look noir en portant une robe crayon près du corps dissimulée sous un manteau sombre. Elle avait également choisi d’habiller sa tenue avec des gants de cuir, une pochette vernie et un chapeau noir surmonté d’une voilette, clin d’oeil à la défunte reine qu’elle adorait contrairement à l’un des autres convives.

Comme l’ont été Brigitte et Emmanuel Macron, Jair Bolsonaro, président du Brésil, était aussi présent au côté de son épouse Michelle. Un homme que la femme d’Emmanuel Macron se serait bien passé de recroiser. En 2019, le chef d’Etat brésilien, agacé par les pressions de la France au sujet des incendies en Amazonie, s’en était directement pris à Brigitte Macron. Sous une photo comparant son épouse à la première dame française, il avait réagi au commentaire d’un internaute, soupçonnant une vive jalousie d’Emmanuel Macron, envieux du physique de la femme de Jair Bolsonaro : « Ne l’humilie pas, mec » avait alors répondu le président avant qu’un de ses ministres ne surenchérisse : « Cette femme est vraiment moche. »

Lire Aussi  Hilona : besoin de changement après sa rupture avec Julien Bert, elle va quitter la France

Par la suite, de nombreuses personnes scandalisées par l’immaturité du président brésilien avaient pris la défense de Brigitte Macron, soulignant la misogynie, le machisme et le ridicule de Jair Bolsonaro. Malgré les critiques et ce coup bas de sa part, la première dame a agi avec classe. Pas d’explication musclée ni de règlement de comptes. Brigitte Macron n’avait qu’un but ce lundi 19 septembre : honorer la mémoire d’une reine dont les actions et le dévouement exemplaire ont marqué plusieurs générations. Hors de question donc de laisser Jair Bolsonaro gâcher ce moment…

Á La Une