Connect with us

Divertissement

Inclusion financière / Orange Bank Africa et Biriman s’associent à travers une convention

Published

on

Orange Bank Africa et Biriman ont procédé, mardi 20 septembre, à la signature d’une convention en vue de faciliter l’accès au financement aux acteurs de l’industrie culturelle et créative. Le lancement officiel dudit partenariat a été présidé par la Ministre de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, Mme Françoise Remarck.

Le lancement du programme Birimian et OBA va faciliter un financement des besoins en fonds de
roulement des marques et des acteurs œuvrant à la promotion de l’excellence culturelle ivoirienne. Pour Jean-Louis Menann-Kouamé, DG d’OBA, cette convention avec Birimian représente un moyen efficace d’offrir l’agilité financière, tant recherchée par tous les créateurs ivoiriens confrontés à des problèmes de financement.

« Nous souhaitons que vous jouiez dans la cour des grands, voire des très grands », dit à leur endroit le DG d’Orange Bank Africa. « Nous souhaitons, à travers ces prêts entre 2 et 20 millions, envoyer un signal aux designers et aux acteurs de l’industrie culturelle et créative en leur disant, il ne faut plus que le manque de financement soit évoqué pour justifier qu’on joue dans la cour des petits, qu’on n’essaie pas de grandir », a poursuivi Jean-Louis Menann-Kouamé.

Lire Aussi  Vie chère au Togo : le député Jerry Taama dévoile 3 approches de solutions qui pourront aider la population
Inclusion financière / Orange Bank Africa et Biriman s'associent à travers une convention

Biriman, quant à elle, entend également apporter par cet engagement avec OBA un souffle nouveau à ce secteur dans lequel elle opère depuis plusieurs années. « Grâce à notre expertise financière et à notre compréhension des particularités des modèles économiques de la création, nous avons su construire avec Orange Bank Africa un produit financier innovant qui permet de coupler financement et renforcement de
capacités afin de transformer les créateurs en entrepreneurs créatifs
« , a déclaré Laureen Kouassi-Olsson, DG de Birimian.

La Ministre de la Culture et de la Francophonie se félicite, pour sa part, de cette initiative à laquelle elle apporte son soutien total ainsi que celui du gouvernement ivoirien. « Ce partenariat est stratégique à plus d’un titre (…) C’est la matérialisation d’initiatives privées ayant un impact direct pour la Côte d’Ivoire, au niveau de l’employabilité en particulier chez les jeunes créateurs et pour la structuration du secteur des Industries Culturelles et Créatives de notre pays », a soutenu Mme Françoise Remarck.

Lire Aussi  Jonathan Morrison accusé de manipulation : ”La justice sera saisie”; l’entrepreneur tape du poing sur la table et promet de porter plainte

La première liste d’entreprises bénéficiant de ce programme est composée principalement de marques opérant dans les domaines du prêt-à-porter haut-de gamme, de la bijouterie et accessoires premium. Dotée d’une enveloppe initiale de 100.000.000 FCFA, le programme Birimian * OBA
accordera environ 5000 prêts à des marques, sociétés et créateurs ivoiriens dans la première phase de son exécution.

Advertisement

Á La Une