Connect with us

People

« J’ai vu mon fils sur le trottoir » : Yannick Alléno se livre sur la découverte terrible d’Antoine, décédé

Published

on

Yannick Alléno se livre comme rarement sur la mort de son fils Antoine. Ce mardi 20 septembre, invité du 20H de TF1, le chef s’est souvenu de ce moment où il a découvert le corps sans vie de son jeune fils, décédé à l’âge de 24 ans brutalement après un accident provoqué par un chauffard récidiviste.

Yannick Alléno est un père qui a perdu son fils. Face au deuil impossible, le père d’Antoine Alléno, décédé à l’âge de 24 ans brutalement après un accident provoqué par un chauffard récidiviste le 8 mai 2022, il a décidé de mener un combat. Il a donné rendez-vous aux équipes de TF1 dans le restaurant de son fils, lieu qu’ils ont construit ensemble il y a tout juste un an, et où il se livre comme rarement sur cette terrible perte. Le jour du drame, il est arrivé immédiatement sur place. « J’ai vu mon fils sur le trottoir, donc c’était extrêmement douloureux, c’est vrai que vous rentrez dans une période, après le décès d’un enfant, un monde qu’on connaît pas« , a-t-il fait savoir.

Lire Aussi  Nolwenn Leroy contaminée par son fils Marin, fâcheuses conséquences

S’il a pu songé à fermer le restaurant, lorsque le drame est arrivé, ne trouvant plus de sens à cet endroit si particulier pour eux, il y a renoncé. « Et puis tout le monde me disait ‘vous pouvez pas faire ça’ et en fait ils avaient raison« , reconnaît-il aujourd’hui. Son histoire si dramatique n’est pas un cas isolé, comme il le rappelle face aux caméras. Ce deuil impossible, il réalise qu’ils sont nombreux à devoir l’affronter. « Depuis le 8 mai, le décès d’Antoine, j’ai déjà eu l’occasion de parler à 40 personnes qui depuis le début de l’année ont perdu leur enfant dans les mêmes conditions que le mien, affirme le chef Yannick Alléno. C’est un gâchis monumental. »

J’ai déjà eu l’occasion de parler à 40 personnes qui depuis le début de l’année ont perdu leur enfant dans les mêmes conditions que le mien.

Il sait qu’Antoine, grâce à son statut de chef et à la médiatisation de Yannick Alléno, a eu le droit à un écho après ce drame. Mais ce n’est pas le cas de tous. Aujourd’hui, pour se relever de cette perte, cela se fait notamment par l’envie d’aider celles et ceux qui ont perdu un proche à cause d’un acte de violences ou qui en ont été victimes. Le 20 septembre, la famille Alléno a ainsi lancé l’association qui porte le nom d’Antoine, tandis qu’elle dévoile également une plaque en mémoire de leur fils et frère, rue Beaupassage, à Paris. C’est là que le jeune homme dirigeait l’établissement Burger Père & Fils. Les parents d’Antoine, Yannick et son ex-femme Isabelle, ainsi que leur fils aîné Thomas se sont exprimés dans les médias, en cette occasion. Dans Le Parisien, et le JDD, ils se sont exprimés tous les deux sur le moment terrible où ils ont découvert leur fils, sous un drap.

Lire Aussi  Koh-Lanta : La prochaine destination dévoilée, les fans en joie !

Á La Une