Connect with us

People

Mort d’Elizabeth II : ses corgis et son poney lui rendent hommage, des images qui ont touché le monde entier

Published

on

La reine Elizabeth a laissé derrière elle un royaume entier orphelin. Morte le 8 septembre 2022, la souveraine d’Angleterre a semé tristesse et peine dans tout le pays, notamment dans le coeur de ses animaux.

Les hommages en l’honneur de la reine Elizabeth II se sont multipliés depuis qu’elle s’est éteinte, dans son château de Balmoral, le 8 septembre 2022. Morte à l’âge de 96 ans, la souveraine a été célébrée au Royaume-Uni durant une période de deuil de dix jours, puis lors d’une journée consacrée à ses funérailles d’état. Ses proches étaient évidemment présents à l’arrière de son cercueil lors des diverses processions, cérémonies et rites qui ont rythmé cette journée. Mais les animaux de sa Majesté, eux aussi, ont tenu à lui dire « adieu« .

C’est ainsi que, sur le chemin qui amenait la dépouille de la reine Elizabeth II jusqu’à la chapelle Saint-Georges, certains ont pu reconnaître Muick et Sandy, les corgis de l’épouse du prince Philip. Emma, la ponette royale, attendait également, sagement, le passage du cercueil de sa maîtresse. Accompagné du majordome Terry Pendry, l’animal avait accordé un adorable clin d’oeil à la défunte. Sur sa selle, les yeux les plus experts auront remarqué l’un des foulards préférés d’Elizabeth. Elle avait notamment été photographiée avec cet accessoire, en 2015, alors qu’elle cavalait au Windsor Great Park.

Lire Aussi  "Insupportable", "infamant"... Anne-Sophie Lapix agace Marine Le Pen en direct, l'argent au coeur du clash

On avait plutôt l’habitude de la voir dans des tenues unies, chapeaux assortis. Et pour cause, les femmes de la famille royale d’Angleterre respectent la tradition, et le protocole, en recouvrant leurs cheveux d’un couvre-chef lors de leurs apparitions officielles… tout comme la petite princesse Charlotte l’a fait le jour des funérailles d’Etat de son arrière-grand-mère. Mais dans l’intimité, Elizabeth II ne s’encombrait pas de tels accessoires. Elle préférait se recouvrir d’un foulard – elle en avait toute une collection ! -, encore plus quand elle avait prévu de faire un petit tour de poney. Porter un casque d’équitation à la place ? Jamais, comme l’expliquait son entraîneur, Ian Balding, en 2014. Quand il lui demandait de s’équiper de protection, elle lui répondait systématiquement : « Je ne l’ai jamais fait, et vous n’avez pas besoin de faire attention à votre coiffure comme moi. »

Lire Aussi  Amandine Petit et Adriana Karembeu en beauté, Eric Antoine déchaîné : trio de choc pour un grand évènement

Á La Une