Connect with us

Divertissement

Partenariat public-privé: La Côte d’Ivoire innove avec « e-fournisseur »

Published

on

Les acteurs du secteur privé contractant avec l’Etat, disposent désormais d’une plateforme pour le suivi de leurs créances. En effet, le Premier Ministre Patrick Achi a procédé le mercredi 21 septembre 2022 au lancement de « e-fournisseur ».

Côte d’Ivoire – Patrick Achi lance la plateforme « e-fournisseur »: « C’est une véritable révolution »

Applicatif qui offre aux fournisseurs de l’Etat la possibilité de suivre toutes les étapes du traitement de leurs factures, e-fournisseur a été conçu par les équipes du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Patrick Achi a souligné l’importance de ce nouvel outil. « C’est une véritable révolution surtout pour les PME pour lesquelles la question de la trésorerie est essentielle », a-t-il assuré. Pour le Premier Ministre, le lancement de l’applicatif « fait partie des choses inédites » qu’on retrouve dans peu de pays. E-fournisseur, selon le chef du gouvernement, « démontre les efforts que l’Etat fait » pour l’amélioration du climat des affaires et du développement du secteur privé.

Lire Aussi  BTP: Les femmes déconstruisent les stéréotypes dans le secteur

Selon lui, cela va transformer fondamentalement la relation entre l’Etat et le secteur privé. Et d’ajouter : « Nous sommes engagés sur notre volonté de voir le secteur privé se développer rapidement (…). Notre chemin est le bon, bâtir un partenariat d’excellence entre le pouvoir public et le secteur privé ». Accessible via tous les terminaux et offrant des garanties de fiabilité et de sécurité, e-fournisseur, fait savoir Moussa Sanogo, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, est l’expression « de la volonté du Président de la République de renforcer la qualité des relations entre l’Etat et ses fournisseurs ».

Pour sa part, Adama Coulibaly, ministre de l’Economie et des Finances, a salué un outil qui va « contribuer au renforcement de la confiance entre l’Etat et le secteur privé ». Au nom du secteur privé, Jean-Marie Ackah, président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), s’est félicité du lancement de cette initiative. « C’était une préoccupation pour les entreprises d’avoir une visibilité sur les différentes étapes du règlement. Nous nous réjouissons de la mise en place de cet outil », a-t-il indiqué.

Lire Aussi  Gerry Taama : « Je vais porter plainte contre Camille Makosso et demander qu’il soit… »

Notons que e-fournisseur est l’un des fruits des discussions entre le secteur privé et le gouvernement pour l’amélioration des délais de règlement des fournisseurs de l’Etat. Ces échanges ont été rendus possibles grâce au Premier Ministre Patrick Achi, qui avait associé le secteur privé au séminaire gouvernemental tenu en avril 2021. Cette initiative du chef du Gouvernement a été saluée par l’ensemble des participants à cette cérémonie de lancement.

Advertisement

Á La Une