Connect with us

Divertissement

Ukraine: Poutine annonce une « mobilisation » des Russes en âge de combattre

Published

on

«Ce n’est pas du bluff », prévient Vladimir Poutine qui vient d’annoncer, ce mercredi 21 septembre 2022, avoir signé un décret de mobilisation partielle des réservistes pour son « opération militaire spéciale » en Ukraine.

La réaction de Volodymyr Zelensky aux dernières actions de la Russie de Vladimir Poutine est attendue ce mercredi à l’ l’ONU

Moscou se dit prêt à utiliser tous les moyens de défense pour se protéger. Vladimir Poutine a même laissé entendre qu’il était prêt à user de l’arme nucléaire pour défendre la Russie face à l’Occident, qu’il accuse d’être déterminé à détruire le pays. « Le décret sur la mobilisation partielle est signé » et entrera en vigueur « aujourd’hui », a ajouté le président russe. « Nous ne parlons que de mobilisation partielle », a souligné Vladimir Poutine, alors que des rumeurs sur une mobilisation générale courraient ces dernières heures. Cette allocution aurait dû avoir lieu hier soir déjà, mais compte tenu de son importance, elle a été déplacée à ce matin, de sorte que les gens qui vivent dans l’Extrême-Orient puissent l’entendre au même titre que les Moscovites.

Lire Aussi  Kanye West de retour sur Instagram : il annonce une grosse collaboration

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a précisé que les 300 000 réservistes concernés par l’ordre de mobilisation représentent à peine « 1,1 % des ressources mobilisables ». La Russie a reconnu ce mercredi un bilan de 5 937 soldats tués depuis le début de son offensive en Ukraine fin février, un bilan largement en deçà des estimations ukrainiennes et occidentales. La réaction de Volodymyr Zelensky aux dernières actions de la Russie est attendue ce mercredi à l’Assemblée générale de l’ONU à New York, par vidéo, grâce à une autorisation spéciale votée la semaine dernière par les États membres. Tout comme son homologue chinois Xi Jinping, Vladimir Poutine ne prendra pas part à cette Assemblée générale.

Partager:

Lire Aussi  Maroc-Algérie: la rupture diplomatique a déjà fait un an
Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une