Connect with us

Divertissement

Ukraine/ Vladimir Poutine mobilise 300.000 soldats et menace d’utiliser ses armes nucléaires

Published

on

Vladimir Poutine a finalement prononcé son discours tant attendu. Le président russe met en garde l’Occident contre un chantage nucléaire. Il précise qu’il n’hésitera pas à utiliser ses armes nucléaires si les intérêts de la Russie sont menacés. Pour défendre son pays dit-il, il a ordonné une mobilisation partielle du pays.

Vladimir Poutine indique dans son discours que son pays ne s’embarrassera pas de fioritures pour défendre ses intérêts. « Nous utiliserons sans aucun doute toutes les armes à notre disposition (…) Je tiens à vous rappeler que la Fédération de Russie est également dotée d’un nombre d’armes suffisamment lourdes » qui seraient utilisées « si jamais les intérêts nationaux de la Russie sont menacés », par l’Occident.

Aux Occidentaux, il a réitéré sa détermination à contrer les menaces de l’OTAN. « Ceux qui font le chantage de l’arme nucléaire doivent savoir que ce chantage peut se retourner contre eux« , a lancé le président russe? indiquant que l’OTAN avait menacé de recourir à l’arme nucléaire contre la Russie de façon voilée. La guerre en Ukraine est donc en train de prendre un autre tournant.

Lire Aussi  12 signes qui montrent que vous êtes sur le point de devenir riche

« Les citoyens russes doivent savoir que notre intégrité territoriale, notre liberté, notre souveraineté seront défendus par tous les moyens nécessaires », déclare Vladimir Poutine. Le président russe a assuré que l’utilisation de l’arme nucléaire n’est guère du bluff. Il va appuyer sur le bouton rouge, en cas de menaces occidentales.

« J’estime nécessaire de soutenir la proposition [du ministère de la Défense] de mobilisation partielle des citoyens en réserve, ceux qui ont déjà servi […] et qui ont une expérience pertinente », a déclaré M. Poutine. « Le décret sur la mobilisation partielle est signé » et entrera en vigueur « aujourd’hui« , a ajouté le président russe. Ce sont donc au moins 300.000 soldats qui seront déversés sur les différents fronts.

Partager:

Lire Aussi  Présidentielle en Gambie : Adama Barrow réélu président
Share on Facebook Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une