Connect with us

People

André Bouchet (Passe-Partout dans Fort Boyard) : « Tout le monde est grand dans la famille sauf moi »

Published

on

Le personnage de « Fort Boyard » était l’invité de Jordan De Luxe sur C8, le 21 septembre 2022. Et André Bouchet (alias Passe-Partout) s’est confié sur son nanisme mais aussi, sur sa famille.

Passe-Partout était à l’honneur dans l’émission Chez Jordan diffusée le 21 septembre 2022, sur C8. Le personnage emblématique de Fort Boyard (France 2) s’est confié sur son histoire d’amour avec la belle-mère de l’un de ses collègues. Il a également évoqué la maladie dont il souffre.

André Bouchet (de son vrai nom) n’a pas échappé à une question sur son nanisme, également appelé achondroplasie. Il s’agit d’une maladie génétique à l’origine d’une formation anormale du cartilage de croissance qui « peut arriver à n’importe qui » comme l’a précisé l’homme de 55 ans. « Mes parents sont de taille normale. Ils n’auraient jamais pensé avoir une personne de petite taille. D’ailleurs ma soeur fait 1m75. C’est drôle, tout le monde est grand dans la famille sauf moi. Ça peut arriver à n’importe qui dans n’importe quelle famille !« , a-t-il confié. Et de préciser que lorsque sa maman était enceinte, son nanisme n’a pas été détecté lors des échographies. « Mais mes parents m’ont élevé comme un enfant, entre guillemets, normal« , a-t-il poursuivi.

Lire Aussi  Emmanuel et Brigitte Macron : Leur chien Nemo, star d'une nouvelle campagne avec... Denis Brogniart

Celui que l’on surnomme Passe-Partout a eu une enfance épanouie. Il a toutefois admis qu’à l’école, ce n’était pas toujours simple. « Maintenant, je ne me laissais pas faire. Je suis quelqu’un qui est très réactif, j’envoyais du steak, on va dire« , a-t-il plaisanté. Puis il a reconnu que, depuis qu’il est un personnage du fort, le regard des gens avaient changé dans la rue : « On ne dit plus : ‘Tiens, regarde le nain’, on dit : ‘Tiens, il y a Passe-partout !' » Bien qu’il ne se sente pas agressé quand le terme « nain » est utilisé, il a avoué que cela l’agaçait : « Ca touche, ça serait mentir de vous dire que cela ne m’a pas touché. Mais, je suis passé à autre chose. On ne va pas vivre tout le temps avec ça. (…) On sait qu’on est des nains (…) Mais aujourd’hui je vais en rigoler« , a-t-il conclu.

Lire Aussi  César 2022 - Chloé Jouannet aux anges : cri d'amour sur le tapis rouge à son chéri Sandor Funtek

Á La Une