Connect with us

Divertissement

Mohammed Kudus : la nouvelle attraction des Black Stars se met en valeur

Published

on

Deux matches tests pour les Blacks stars. L’équipe du Ghana s’apprête à affronter le Brésil et le Nicaragua en préparation pour la Coupe du monde 2022, les 23 et 27 septembre. Un Mondial durant lequel les Ghanéens défieront le Portugal, la Corée du Sud et l’Uruguay. Autant d’occasions pour l’attaquant Mohammed Kudus, l’étoile montante de l’Ajax Amsterdam (Pays-Bas) et des Black Stars, de se mettre en valeur.

Même lorsque l’Ajax Amsterdam perd, Mohammed Kudus marque et brille. En témoignent sa frappe surpuissante face à Liverpool (1-2) le 13 septembre en Ligue des champions ou sa reprise à bout portant face à l’AZ Alkmaar (1-2) le 18 septembre en Championnat des Pays-Bas (Eredivisie).

À 22 ans, l’attaquant réalise un début d’exercice 2022-2023 canon avec déjà 7 buts en 10 matches, toutes compétitions confondues, depuis la Super Coupe des Pays-Bas perdue 5-3 face au rival, le PSV Eindhoven. Pas mal en effet pour un joueur qui faisait surtout office de joker, la saison passée, sous la direction d’Erik ten Hag, parti entraîner Manchester United. L’attaquant ivoirien Sébastien Haller ayant également quitté l’Ajax (pour le Borussia Dortmund), une place s’est libérée à la pointe du onze désormais coaché par Alfred Schreuder.

Lire Aussi  Ghana: « Sans Dieu je ne serais pas être président », Nana Akufo-Addo

Le nouveau Abédi Pelé 

Depuis quelques semaines, le natif d’Accra en profite pour faire valoir ses talents de buteur, sa puissance, une excellente technique et un jeu dos au but étonnant pour un milieu offensif de formation. 

« C’est fascinant de le regarder à chaque fois qu’il reçoit le ballon, sous la pression de l’adversaire, souligne son compatriote Anthony Baffoe, ex-international ghanéen. Il adopte une position courbée. Il ne perd ni son équilibre, ni le ballon. C’est vraiment extraordinaire. Techniquement, il est surdoué. Par certains aspects, il me rappelle Abédi Pelé. Alors, je ne fais pas de comparaison entre eux. Abédi était un joueur de classe mondiale. Mais Kudus est sur un très, très bon chemin. »

L’Europe, elle, apprend à connaître celui qui a été formé à la Right to dream Academy (Accra) et qui a évolué de 2018 à 2020 à Nordsjælland (Danemark). Le 7 septembre dernier, au terme d’une prestation très aboutie, Mohammed Kudus avait ainsi été élu homme du match face aux Glasgow Rangers, en Ligue des champions. Une nouvelle ligne à un CV déjà bien rempli, l’intéressé étant double champion des Pays-Bas et vainqueur de la coupe nationale en 2021.

Lire Aussi  Football : le coach des Comores démissionne de son poste après l’excellent parcours à la CAN 2021

Doit-on attendre une preuve de Kudus avec les Blacks stars ?

Au Ghana, l’étoile montante des Black Stars occupe déjà une bonne partie des conversations. « Il n’a jamais oublié ses racines à Nima, dans la banlieue d’Accra, rappelle Anthony Baffoe. Pendant la période du Covid, il a envoyé beaucoup de nourriture dans son quartier alors que ce n’était pas évident à faire. Il est très fier de sa banlieue. Et il ne faut pas oublier qu’il vient d’une des meilleures académies en Afrique et en Europe : Right to dream. En tant que footballeur, il y a été très bien formé. Mais aussi sur un autre aspect développé par cette académie : l’aspect humain. »

Son talent et sa personnalité semblent donc déjà faire l’unanimité. Alors qu’aucun autre joueur ghanéen n’opère à un tel niveau dans un grand club actuellement, Kudus doit s’attendre à voir son visage représenter son pays dans les avant-premières et les montages de la Coupe du monde, aux côtés du capitaine André Ayew et de Thomas Partey d’Arsenal.

Lire Aussi  Emma Lohoues : l’influenceuse sera la nouvelle héroïne au Burkina Faso (photo)

Blessé en début d’année, Mohammed Kudus a en outre la chance d’avoir échappé au naufrage du Ghana lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Une élimination au 1er tour de la CAN 2021 au Cameroun qui a provoqué la fureur des fans. Le talentueux atout offensif pourrait donc être un atout non négligeable dans la mission que la Fédération ghanéenne (GFA) a fixée aux Black Stars. 

La GFA en a d’ailleurs fait son slogan : « Bring back the love ». « Faire renaitre l’amour » dans le cœur de supporters ghanéens déçus… Prochain coup de projecteur pour Mohammed Kudus, le 23 septembre au Havre (France) face au Brésil de Neymar.

Advertisement

Á La Une