Connect with us

Divertissement

Qatar 2022 : le Brésil met en place une tactique pour la Coupe du monde

Published

on

La Coupe du monde Qatar 2022 s’approche à grands pas et toutes les sélections, y compris celle du Brésil, continuent de se tester en vue de l’épreuve décisive pour certains athlètes comme Neymar Jr. De son côté, Tite a répété à l’entraînement mercredi au Havre, où ils affronteront le Ghana vendredi (20h30), avec un effectif très offensif. Puisque quand ils ont le ballon, ils alignent cinq attaquants purs. Avec Alisson entre les poteaux, le 11 au tableau est un 4-2-3-1 : Militao, Thiago Silva, Marquinhos, Alex Telles ; Casemiro, Paqueta ; Raphinha, Neymar, Vinicius ; et Richarlison.

Cependant, en cas de possession du ballon, la formation se radicalise en faveur d’un football plus fou et plus offensif, avec Telles de Séville qui devient le deuxième homme au milieu de terrain et Paqueta qui monte en ligne. Dans ce scénario, la récente recrue de West Ham fait désormais partie d’une ligne d’attaque composée de cinq attaquants : Raphinha à droite, Paqueta lui-même avec Neymar à l’intérieur, Vinicius à gauche et Richarlison comme ‘9’. L’idée est en cours de développement et sera testée en compétition ce vendredi, en vue de la Coupe du monde.

Lire Aussi  Lutte traditionnelle: Le Niger plane sur le tournoi de la Tabaski

Et pour que cela se produise en coupe du monde, Tite a besoin d’équilibre : « L’équilibre. Équilibre. Chaque fois que nous nous en éloignons, nous courons un risque » a déclaré le sélectionneur en conférence de presse. La présence de Militao sur le côté droit était frappante, bien que l’entraîneur ait déjà commenté cette option au moment de proposer la convocation, avec un seul arrière droit utilisé : Danilo : « Il [Militao] a joué là pendant un moment, et je me souviens des mots de Ricardo Rocha : “Nous avons un arrière latéral qui joue beaucoup”. Je suis allé lui parler et il m’a dit : “C’est là que je me suis distingué”. La polyvalence est importante, et il l’a ; ensuite, le terrain parle. »

À l’approche de la Coupe du monde, il est inévitable de penser aux attaquants légendaires du Brésil dans une compétition qu’ils ont remportée à cinq reprises grâce à leur potentiel en attaque. Si l’on regarde les deux derniers succès, on voit en 1994, depuis la salle des machines, un séduisant Mazinho, Mauro Silva, Dunga, Zinho ; Bebeto et Romario ; et en 2002, un inoubliable Cafu, Mauro Silva, Kleberson, Roberto Carlos ; Rivaldo, Ronaldinho et Ronaldo, avec une moyenne de 2,57 buts par match.

Partager:

Lire Aussi  Will Smith : l’acteur s’excuse auprès de Chris Rock et de sa famille pour sa gifle aux Oscars (vidéo)
Share on Twitter Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement

Á La Une