Connect with us

Actualités

L’Angola détrône le Nigeria et devient le premier producteur de pétrole en Afrique

Published

on

La production pétrolière moyenne du Nigeria est en déclin régulier depuis quelques mois. Avec une production de 1,13 million de barils, ce recul coûte au pays le plus peuplé du continent sa place de premier producteur de brut, détrôné par l’Angola, qui enregistre une moyenne de « 1,17 million de barils » par jour.

De son côté, la Libye est aussi en phase de doubler le Nigeria. Avec une production de 1,08 million de barils de brut par jour en août, affirme Bloomberg, le pays, pourtant en crise institutionnelle grave et longue, pourrait bientôt dépasser le Nigeria, si ce dernier continue sur sa trajectoire descendante actuelle.

A savoir que la production mondiale du pétrole a été perturbée par l’invasion russe en Ukraine. Mais, au Nigeria, la problématique est différente. En effet, l’État dénonce les nombreux actes de vandalisme sur ses sites de production.

Lire Aussi  Canada: le corps de Damien Sanderson retrouvé en Saskatchewan

Coronavirus et pétrole: scénario catastrophe pour l'Afrique Centrale -  Financial Afrik

D’ailleurs, le gouvernement a récemment déclaré le vol de l’équivalent de près de 200 000 barils de pétrole brut par jour. Si la production du pays a chuté, la faute en revient à ces vols de barils siphonnés sur les pipelines pour être ensuite revendus au marché noir.

Par ailleurs, le syndicat nigérian des travailleurs du pétrole a déclaré que le vol massif de pétrole brut mettait en danger les employés du secteur et a menacé d’annoncer une grève si cette problématique de longue date n’est pas résolue.

Advertisement

Á La Une