Connect with us

Divertissement

Le trafic aérien paralysé à l’ aéroport d’ Abidjan et dans la sous-région

Published

on

La grève de l’Union des syndicats des contrôleurs aériens (USYCAA) de l’ASECNA annoncée est effective depuis ce vendredi à l’aéroport international Félix Houphouet-Boigny d’ Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Vers la paralysie du ciel africain, les contrôleurs aériens d’ Abidjan « cessent toute activité »

Dans un communiqué postée sur leur page Facebook, ce vendredi matin, l’USYCAA informe l’opinion publique de la mise à exécution effective de son préavis de grève notifié dans sa correspondance N°2022/002/USYCAA/BEU du 25 juillet 2022, suspendu et ensuite réactivé depuis le mardi 20 septembre 2022.

A en croire les Contrôleurs Aériens de l’ASECNA, conformément aux termes dudit préavis, ils « cesseront, en dehors des vols sensibles, toute fourniture de services de la circulation aérienne aux aéronefs dès aujourd’hui, vendredi 23 septembre 2022 à partir de 8 h 00 TU jusqu’au dimanche 25 septembre 2022 à 07 h 59 TU, et puis d’une durée indéterminée jusqu’à la satisfaction totale de toutes les revendications.

Lire Aussi  WhatsApp : son mode picture-in-picture sur Android va vous séduire

Par ailleurs, le Bureau Exécutif de l’USYCAA tient à rappeler à toutes et à tous, qu’il se réserve l’exclusivité du droit de se prononcer sur la suite à donner à son préavis (suspension, levée, prolongation, etc.). Il prévient donc toute personne physique ou morale qui s’aventurerait à lui usurper ce droit inaliénable, qu’elle serait seule responsable des désagréments qui résulteraient de la confusion qu’elle aurait créée en toute connaissance de cause.

Enfin, le Bureau Exécutif de l’USYCAA, tout en déclinant toute responsabilité en cas d’incident, invite les auteurs et diffuseurs de fausses informations ou décisions unilatéralement prises, susceptibles de désinformer et de désorienter les usagers de l’air, à se tenir prêts à fournir à ces derniers, les explications qui s’imposeraient», rapporte le communiqué.

La menace de grève qui avait initialement été prévue le 25 août, selon le syndicat, avait été suspendue in extremis, à la veille de la date butoir, après diverses interventions, dont celle du chef de l’État sénégalais, Macky Sall, également président en exercice de l’Union africaine (UA) pour « donner une dernière chance au dialogue ».

Lire Aussi  Zidane surprend plus d’un : le technicien exige le recrutement de cet international français au PSG

Jeudi, le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné a dénoncé à Abidjan  » une grève illégale  » projetée par l’Union des syndicats des contrôleurs aériens ( USYCCA) de l’agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar ( ASECNA).

 » Le ministre des Transports note également que le tribunal de 1ère instance d’Abidjan statuant en matière de référé à décidé de la suspension des préavis de grève par ordonnance du 22 septembre 2022. Par conséquent cette grève est illégale et tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi  », rapporte un communiqué conjoint du ministère ivoirien des transports et celui de l’Equipement et de l’Entretien routier.

Par ailleurs, le ministre des Transports Amadou Koné a invité l’ensemble des parties à la modération et à la poursuite des négociations.

Lire Aussi  Didier Deschamps : voici pourquoi le sélectionneur des Bleus n’a pas convoqué Ousmane Dembelé

Partager:

Advertisement

Á La Une