Connect with us

People

Meghan Markle blasée : cette main tendue de Camilla qu’elle a rejetée

Published

on

Voyant Meghan Markle débarquer dans la famille royale, dite la « Firme », en épousant le prince Harry, sans avoir l’expérience de ce milieu complexe, la femme de Charles, Camilla, voulait lui tendre la main. Mais la duchesse de Sussex n’aurait pas donné de suite à sa proposition…

Spécialiste de la famille royale, la journaliste Angela Levin, qui s’est penchée sur la personnalité du cadet de Charles et Diana avec ses Conversations avec le prince Harry, s’est attaquée à celle qui est devenue le 8 septembre reine consort du Royaume-Uni, Camilla. Dans sa biographie, elle révèle un peu plus des relations supposées entre Meghan Markle et celle qui a succédé, non sans remous, à Lady Di. Des révélations qui font surface peu après les funérailles d’Elizabeth II qui ont à la fois montré la famille royale réunie et mis en lumière les tensions entre les membres et le couple formé par Harry et Meghan, parents d’Archie et Lilibet installés aux Etats-Unis où ils n’exercent plus de fonctions royales.

Lire Aussi  "C'est assez particulier" : Jesta Hillmann évoque sa relation parfois compliquée avec Benoît Assadi

Le Telegraph a dévoilé des extraits de cet ouvrage baptisé Camilla, Duchess of Cornwall: A Royal Survivor (« Camilla, duchesse de Cornouailles – une survivante royale »), mettant en lumière une initiative d’aide qu’aurait prise Camilla ex-Parker-Bowles et que l’épouse de Harry aurait refusé. Selon l’autrice, la bien-aimée de Charles avait organisé des déjeuners avec Meghan lorsque cette dernière a fait ses premiers pas au sein de la famille royale. La conjointe de Charles voulait donner des conseils à Meghan pour réussir son arrivée au sein de la famille royale, mais ses tentatives sont restées vaines, Meghan n’y aurait pas donné de suite.

Dans un extrait du livre, Angela Levin affirme que Camilla était très volontaire à l’idée d’aider Meghan au début de sa relation avec Harry, elle-même ayant connu des difficultés lorsqu’elle est arrivée officiellement auprès de Charles. Elle aurait chaleureusement accueilli l’actrice américaine lors de son arrivée à Londres et souhaitait la conseiller sur la meilleure façon de gérer la pression médiatique et tous les regards braqués sur elle. Elle ne voulait pas que l’on souffre de toute cette attention. Selon l’experte en royauté, Charles, à l’époque prince de Galles, était ravi de la compagnie de Meghan et discutait souvent avec elle de culture. Cependant, malgré tous ces efforts, Meghan Markle semblait restée blasée par ces propositions d’aide et aurait préféré gérer « à sa manière » ses relations avec la Firme, comme on surnomme la couronne britannique.

Lire Aussi  Martin Fourcade dévoile sa jolie maison rénovée : "Très content", il partage des images saisissantes !

Deux femmes face à la Firme

Camilla avait également fait un autre effort particulièrement remarquable selon cet ouvrage. Lorsque Meghan Markle a porté en 2018 son premier projet en tant que membre de la famille royale – un livre de cuisine pour financer un lieu de cuisine communautaire pour les survivantes de l’incendie de la tour Grenfell à Londres – l’épouse de Charles avait invité le duc et la duchesse de Sussex en prenant soin de préparer comme repas des mets tirés du livre de recettes que Meghan avait élaboré.

Au moment moment où l’on apprend à quel point Camilla aurait voulu faire au mieux pour l’arrivée de Meghan dans la « Firme », une autre information a fait surface : Harry aurait proposé une solution pour apaiser les tensions, faire appel à un médiateur, mais n’aurait pas été très bien reçu par son père et sa belle-mère, au point que celle-ci recrache dans son thé en apprenant l’idée de son beau-fils. Camilla alliée de Meghan ou pas ? Deux visions de celle qui a aussi longtemps été détestée par la famille royale autant que par le peuple britannique, si attaché à la princesse des coeurs Lady Diana.

Lire Aussi  Emilie Nef Naf séparée de Jérémy Ménez : les vraies raisons de la rupture enfin révélées

Á La Une