Connect with us

Divertissement

« Sans voix… » : Julian Bugier sous le choc après les propos d’un député qui font le bad buzz sur la Toile !

Published

on

Depuis plusieurs jours maintenant, La France Insoumise est éclaboussée par une affaire dont elle se serait volontiers passée. En septembre 2022, Le Canard enchaîné a révélé que l’épouse d’Adrien Quatennens a déposé une main courante contre son mari pour des faits supposés de violences conjugales, courant août et septembre 2022, après qu’elle lui a annoncé sa volonté de divorcer, après treize ans de vie commune et la naissance d’une petite fille trois ans auparavant. En pleine procédure de divorce au moment où ces faits paraissent dans la presse, le couple a ensuite publié un communiqué demandant le respect de leur vie privée. Une enquête judiciaire a été ouverte pour des soupçons de « violences par conjoint » par le parquet de Lille. Le député de La France Insoumise a reconnu avoir giflé sa femme en 2021 et s’est mis en retrait de ses fonctions de coordinateur du parti créé par Jean-Luc Mélenchon. La formation politique a déjà été touchée les mois précédents par des polémiques concernant des violences sexuelles et sexistes au sein du mouvement.

Ce vendredi 23 septembre, CNews a décidé de donner la parole à Manuel Bompard afin de réagir à cette affaire de moeurs qui enquiquine son parti. Et le député européen s’est exprimé sans filtres. Un peu trop peut-être. « Je ne minimise pas les faits dont il est accusé, d’ailleurs lui même je crois les a reconnus, lui même a dit que ce n’était pas acceptable. Il a présenté ses excuses. Donc non je ne les minimise pas », a commencé l’insoumis, avant de tenter de relativiser la gifle donnée par son collègue. Après, j’essaye de faire la part des choses, une gifle n’est jamais acceptable, mais une gifle n’est pas égale à un homme qui bat sa femme tous les jours », a déclaré le parlementaire.

Lire Aussi  Elon Musk : le milliardaire promet de faire un don de 6 milliards de dollars pour réduire la faim dans le monde ; voici l’unique condition

Une réaction qui immédiatement provoqué une profonde indignation de nombreuses personnalités. « Sans voix…« , a sobrement tweeté Julian Bugier, présentateur du 13 heures de France 2. « Et puis les jours pairs c’est moins grave que les jours impairs vous savez. Bande de salopards qui se serrent les coudes, ON VOUS VOIT.« , a réagi Emilie Mazoyer. Même constat chez Sophia Aram : « Et dans son naufrage Bompard invente la classification périodique des violences conjugales…« .

T.C

A voir aussi : Cyril Hanouna lance un sondage pour virer Raquel Garrido

Advertisement

Á La Une