Connect with us

People

Agnès (L’amour est dans le pré) déçue par ses speed-datings : aucun coup de coeur pour l’agricultrice

Published

on

Au tour d’Agnès de passer l’étape des speed-datings dans « L’amour est dans le pré ». La maître brasseur a eu l’occasion de rencontrer tous ses prétendants lors du dernier épisode et a fini par en sélectionner deux pour le séjour à la ferme chez elle, non sans une certaine déception.

L’aventure L’amour est dans le pré s’est poursuivie lundi 26 septembre 2022 sur M6. Les téléspectateurs ont notamment pu retrouver Agnès. Cette maître brasseur qui vient du Grand Est et âgée de 56 ans a enfin eu l’opportunité de passer à l’étape des speed-datings. C’est avec beaucoup d’espoir qu’elle se préparait à cela, bien décidée à refaire sa vie après un divorce survenu il y a cinq ans.

Lors de la lecture des courriers, Agnès est passée par toutes les émotions, du rire aux larmes et bien heureuse d’avoir fait effet à autant de personnes. Elle a décidé de rencontrer sept hommes, tous différents mais dont les mots ont réussi à percer le coeur de la jolie agricultrice, souvent comparée à Brigitte Macron.

Lire Aussi  "Une bande d'insensibles" : Les proches de Diana en colère, The Crown et Netflix étrillés

Au terme de ses rendez-vous, Agnès a choisi de laisser sa chance à Christian, un bricoleur toujours prêt à barouder de gauche à droit avec son véhicule aménagé et amoureux du voyage. Sa personnalité franche au caractère affirmé mais aussi sensible a su séduire Agnès. Même Karine Le Marchand a été charmée et a estimé qu’il était « l’homme idéal« .

Agnès a ensuite craqué pour Eric, un homme solaire avec qui elle s’est trouvée beaucoup de points communs. Déjà très à l’aise ensemble, ils se sont même adonné à une courte séance de twist. Son histoire personnelle a également eu vite fait de toucher Agnès. « Je n’ai qu’une fille de 30 ans, c’est moi qui l’ai élevée de ses 3 ans à ses 30 ans. Elle m’a aidé à écrire le courrier« , lui a-t-il confié. Eric a par ailleurs expliqué être à l’aube de sa retraite et rêverait d’acheter une brasserie, ce qui se rapproche fortement du quotidien d’Agnès.

Lire Aussi  Miss France 2022 : les avis sans filtre de Geneviève de Fontenay sur l’élection de Diane Leyre et la cérémonie

Au moment de faire le bilan, Agnès s’est tout de même dit « déçue » par l’expérience. « J’aurais aimé avoir un coup de coeur« , a-t-elle regretté. Karine Le Marchand a alors tenté de la faire relativiser : « Moi, j’ai trouvé qu’il y avait des hommes qui pouvaient vraiment partager des choses avec toi, des passions, qui pouvaient être à l’écoute, qui pouvaient être tendres, prendre soin de toi« . Il est cependant difficile pour Agnès de briser sa carapace. Elle a néanmoins hâte de les découvrir chez elle, où la magie opérera peut être…

Á La Une