Connect with us

Divertissement

Burkina/ 11 militaires abattus par les terroristes: 50 civils portés disparus

Published

on

Les terroristes qui attaquent le Burkina depuis 2014 ont encore semé la désolation dans les rangs des civils et surtout de l’armée. Le 26 septembre, un convoi de ravitaillement qui se rendait dans la ville de Djibo a été pris à partie par ces criminels. On dénombre une dizaine de soldats burkinabè tués dans cette embuscade.

L’armée burkinabè a perdu plusieurs hommes ces dernières 48 H. Ces soldats qui escortaient un convoi de vivres pour les populations de Djibo sont tombés dans une embuscade tendue par des terroristes. Une embuscade rondement coordonnée. En effet, ces criminels ont laissé le convoi se retrouver dans une zone éloignée des renforts avant de passer à l’acte. Un acte d’une barbarie inouïe visant militaires et civils.

Selon un bilan provisoire, l’attaque du convoi de ravitaillement à destination de la ville de Djibo, le lundi 26 septembre 2022, a coûté la vie à onze (11) militaires. A ce triste bilan, on note 28 blessés dont 20 militaires, un (01) volontaire pour la défense de la patrie, en plus de sept (07) civils enregistrés. Ce qui inquiète encore est qu’ une cinquantaine de civils sont également portés disparus.

Lire Aussi  Guerre en Ukraine : les habitants de Kiev inventent des techniques pour démasquer les infiltrés russes

Promettant de réagir au plus vite pour porter le fer contre ceux qui ont perpétré cet acte barbare, les autorités de la Transition ont présenté leurs condoléances à l’armée et aux civils tombés. Le gouvernement burkinabè a réitéré sa détermination à défendre l’intégrité du territoire et combattre le terrorisme islamique.

Burkina/ 11 militaires abattus par les terroristes: 50 civils portés disparus

Advertisement

Á La Une