Connect with us

Divertissement

Le rappeur Kaaris en garde à vue suite à la plainte de son ex-compagne

Published

on

Le rappeur Kaaris a été placé en garde à vue le mardi 27 septembre 2022 suite à une plainte pour violence de son ex-compagne, a indiqué l’AFP.

L’ex de Kaaris, Linda P. a porté plainte le 7 juillet 2022 pour des faits qui remontent en janvier 2021. De son côté, Kaaris a porté plainte pour dénonciation calomnieuse, en juillet dernier.

Les avocats du rappeur avaient assuré en juillet que leur client était “apaisé et serein” face à des “accusations imaginaires et opportunistes qui pourront être balayées d’un revers d’enquête”. “C’est l’histoire d’une femme jalouse qui a besoin d’exister”, ont-ils taclé.

Linda P., qui a un enfant avec le rappeur de Sevran, dénonce des faits datant de 2021. Dans sa déposition, elle fait état d’un “comportement fuyant” soudain et sans explication de la part de Kaaris, provoquant un “profond traumatisme” chez leur enfant.

Elle aurait donc essayé “de reprendre contact” avec lui, et aurait découvert que le rappeur avait acquis “une nouvelle résidence” à Linas (Essonne) au sud de Paris. Elle s’y rend le 19 janvier 2021 et retrouve Kaaris au lit, en compagnie d’une autre femme.

Lire Aussi  Togo : Le HCRRUN ouvre une nouvelle session d’indemnisation

Là, Kaaris est accusé d’avoir agressé Linda P. dans le garage de sa maison, en lui assénant coups de pieds et coups de poings tout en lui arrachant les ongles, dénonce la plainte, qui précise que Linda P. a eu besoin de “béquilles et d’une botte de maintien pendant deux semaines”.

Advertisement

Á La Une