Connect with us

Divertissement

Ligue Arabe: Le Roi du Maroc officiellement invité au sommet d’Alger

Published

on

Abderrachid Tebbi, le ministre algérien de la justice s’est rendu mardi à Rabat pour remettre l’invitation officielle du président Abdelmadjid Tebboune au prochain sommet de la Ligue Arabe au roi du Maroc.

Le roi du Maroc est officiellement invité au sommet de la Ligue Arabe

Le Roi du Maroc, Mohammed VI assistera t-il au prochain sommet de la Ligue Arabe qui se déroulera à Alger les 1er et 2 novembre prochain ? En tout cas, cette option reste plausible nonobstant le climat diplomatique tendu et glaçant entre les deux pays. Comme annoncé par plusieurs sources au début du mois de septembre, l’Algérie vient d’adresser une invitation solennelle au roi du Maroc pour que ce dernier participe au sommet du centenaire de la Ligue Arabe.

Mardi 27 septembre, le ministre algérien de la justice s’est rendu à Rabat pour délivrer l’invitation signée du président algérien Abdelmadjid Tebboune, et destinée au roi du Maroc Mohammed VI. Le garde des Sceaux algérien a remis, en effet, la lettre au ministre marocain des Affaires Étrangères, Nasser Bourita.

Lire Aussi  Une diplomate sénégalaise évacuée à l’hôpital après avoir été “sauvagement tabassée” par la police

Reste à savoir désormais si le Roi du Maroc, Mohammed VI se déplacera en Algérie pour assister personnellement à ce sommet qu’il n’a plus assisté depuis 2005.

Première rencontre officielle depuis la rupture des relations diplomatiques

Depuis la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays en août 2021, suivie de la fermeture des frontières aériennes, c’est la première rencontre officielle entre des autorités de ces deux voisins dont plusieurs sujets opposent. Entre autres, la question du statut du Sahara Occidental.

Le Maroc n’envisage pas sa souveraineté internationale sans ce territoire qu’il contrôle à 80 pour cent. L’Algérie de son côté soutient les séparatistes du Front Polisario qui réclament un référendum d’autodétermination.

L’attaque par les troupes marocaines de manifestants sahraouis à El-Guergarat, la zone tampon au sud du Sahara occidental et la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et les Etats-Unis sont les principales les autres causes de la rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat.

Lire Aussi  Bill Gates : le milliardaire cède plus de 5 milliards de sa fortune ; voici sa nouvelle place parmi les hommes les plus riches de la planète

Partager:

Advertisement

Á La Une