Connect with us

Divertissement

Bourses de l’Université Senghor pour les jeunes africains

Published

on

L’École doctorale interdisciplinaire en développement africain de l’Université Senghor vous invite à soumettre un projet de thèse de doctorat innovant, interdisciplinaire, et visant à contribuer au développement africain ou haïtien.

La date limite de dépôt du dossier est fixée au 13 novembre 2022 à minuit GMT.

Une dizaine de doctorants seront sélectionnés, dont les mieux classés (1 à 4) bénéficieront d’une bourse doctorale, totale ou partielle, de l’Université Senghor.

Conditions d’éligibilité

  1. Être âgé d’au plus 40 ans lors de la soumission pour solliciter une bourse de thèse de l’Université Senghor.

Pas d’âge limite pour les candidats non boursiers en mesure de financer leur thèse via une institution publique ou privée, ou par eux-mêmes. Dans ce cas, les candidats doivent présenter un plan de financement pour la première année de thèse (soit un montant estimé de 3000€/an pour l’inscription et la présence à la formation doctorale à Alexandrie pendant 3 mois).

  1. Être ressortissant d’un pays africain francophone ou d’Haïti, et résider majoritairement en Afrique francophone ou en Haïti.
  2. Avoir obtenu un diplôme de niveau Master (M2) ou équivalent (en particulier via la valorisation des acquis de l’expérience).

Si vous remplissez ces conditions, les documents à fournir sont les suivants

  1. Une lettre d’accord détaillée d’un laboratoire/unité de recherche d’une Université internationale (autre que l’Université Senghor) confirmant son accord de principe pour une cotutelle de votre thèse, ainsi que sa disponibilité à vous accueillir et à vous co-encadrer dans vos travaux de recherche (joindre noms et courriels de la personne signataire de cette lettre) (format PDF d’au plus 10 Mo)
  2. Un CV détaillé (incluant votre photo d’identité, copie du passeport, justificatif de votre lieu de résidence, copie de vos principaux diplômes) présentant votre parcours universitaire et professionnel, vos productions scientifiques antérieures, ainsi que vos éventuelles collaborations avec des partenaires institutionnels publics ou privés,  impliqués dans le développement africain ou d’Haïti (format PDF d’au plus 10 Mo)
  3. Une lettre de motivation (au plus 2 pages), expliquant les raisons de votre choix de postuler à notre formation doctorale, ainsi que vos perspectives professionnelles (format PDF d’au plus 10 Mo)
  4. Un projet de recherche doctorale argumenté et détaillé (maximum 5 pages) axé sur l’interdisciplinarité (impliquant donc un ancrage à l’interface de plusieurs disciplines universitaires), innovant dans son questionnement et/ou sa méthodologie, offrant des perspectives d’amélioration et de développement des communautés ciblées par le projet. De manière générale, le projet de thèse doit clairement s’inscrire dans les grands objectifs de développement durable (ODD) et dans les priorités de développement de l’Union Africaine et de la Francophonie. Il doit également indiquer les modalités d’encadrement et de complémentarité avec le laboratoire/unité de recherche qui sera en cotutelle avec l’Ecole doctorale de Senghor.
Lire Aussi  Prix Nobel de médecine 2022 : le scientifique suédois Svante Paabo récompensé

En pratique, votre projet de recherche de thèse devrait s’articuler autour des points suivants :

  1. Le premier chapitre (2-4 pages), grand chapitre introductif et descriptif, doit faire cheminer le lecteur / la lectrice, d’une grande thématique générale contextuelle où s’inscrit votre sujet, vers une ou des problématiques plus spécifiques toujours en lien avec votre sujet (par exemple un contexte géographique, une aspect historique ciblé, un abord conceptuel pertinent, une manque pour lequel votre sujet sera contributif, etc..) pour aboutir, in fine, à une ou deux questions de recherche.C’est donc, à travers des sources documentaires bibliographiques diverses, argumentées  et justifiées de votre part que vous devez amener le lecteur / la lectrice à comprendre votre / vos questions de recherche, ceci dans une  démarche logique et fluide.
  2. Le second chapitre (1-2 pages) est celui où vous allez donner les orientations générales sur votre méthodologie, en précisant son originalité, sa pertinence et surtout sa faisabilité. Classiquement, les sous-chapitres de la méthodologie doivent répondre aux questions suivantes : quel type de méthodologie et pourquoi, où (lieu), quand (durée estimée), avec qui (partenaires, collaborations), comment vous allez faire concrètement (enquêtes de terrains, quantitative, qualitative ; travail sur documents, pièces, etc…), avec quelques ajouts sur la faisabilité financière, les modalités statistiques ainsi que sur les questions d’éthique. Attention, à ce stade de l’avant projet de thèse, il n’est pas demandé d’être exhaustif mais il convient de donner toutefois des orientations claires de comment vous pensez procéder.
  3. Le  troisième  chapitre (1 page) doit donner quelques perspectives opérationnelles qui pourraient découler de votre travail, son appropriation, sa valorisation, son apport au développement durable.
  4. Enfin, dans un chapitre bibliographique (1 page) vous devez absolument indexer vos références bibliographiques et les documents que vous avez utilisés et qui vous semblent pertinents pour votre demande de thèse – dans certains domaines (juridique, sciences sociales) les références peuvent aussi être mises sous forme de notes de bas de page. Attention, c’est un chapitre important qui doit témoigner de vos lectures et de votre compréhension du sujet.
Lire Aussi  Chaude empoignade entre Franklin Nyamsi et Marwane Ben Yahmed

Les problématiques qui retiendront plus particulièrement l’intérêt de l’Université Senghor sont celles portant sur :

  • Industries culturelles et créatives
  • Genre et développement
  • Climat et Environnement
  • Leadership africain pour le développement
  • Francophonie et développement
  • Transitions sanitaires en Afrique

Modalités de bourse par l’Université

Les candidats retenus comme boursier de l’Université Senghor pourront bénéficier d’une allocation comprise entre 300 et 1000 euros par mois selon le pays où se déroulera la recherche, l’agenda des travaux de recherche et sur décision de l’école doctorale de l’Université Senghor.

Selon les cas, l’Université Senghor pourra proposer des modalités de financement particulières.

Tous les candidats seront appelés à séjourner à Alexandrie pendant la période de formation doctorale (environ 3 mois) durant laquelle leur déplacement (billet d’avion) sera pris en charge et leurs frais de séjour couverts par une indemnité de 600 euros/mois.

Lire Aussi  Onze d’Or 2022 : les 11 nominés pour le trophée du meilleur joueur de la saison 2021- 2022 dévoilés

Votre dossier à déposer en ligne à cette adresse doit comprendre les pièces suivantes nommées tel qu’indiqué entre parenthèses

  1. Une copie d’une pièce d’identité justifiant la nationalité (NOM Prénom – Identité)
  2. Une copie d’un justificatif de résidence (NOM Prénom – Résidence)
  3. Un CV détaillé avec photo (3 pages max) (NOM Prénom – CV)
  4. Une copie du diplôme de niveau master (NOM Prénom – Diplôme)
  5. Le ou les relevés de notes du diplôme de niveau master (NOM Prénom – Notes)
  6. Une lettre de motivation (2 pages max) (NOM Prénom – Motivation) en expliquant pourquoi vous souhaitez faire avec Senghor votre thèse
  7. Le Projet de recherche proposé (5 pages max) (NOM Prénom – Projet)
  8. Une Lettre d’accord d’un laboratoire d’accueil pour la cotutelle de thèse (NOM Prénom – Laboratoire)
  9. 2 lettres de recommandation de personnes extérieures (pas de l’Université Senghor ni du laboratoire d’accueil) avec leurs coordonnées (NOM Prénom – Recommandation 1 et NOM Prénom – Recommandation 2)
  10. Le plan de financement envisagé (NOM Prénom – Financement)
Advertisement

Á La Une