Connect with us

People

Christian Quesada, en prison, sort du silence : une défense hallucinante et de nouveaux détails glaçants

Published

on

Alors qu’il est de retour en prison après avoir manqué à ses obligations judiciaires, Christian Quesada a accepté une interview avec Guillaume Genton. Dans « Touche pas à mon poste », des extraits en ont été révélés à travers lesquels, l’ex-star des « 12 Coups de midi » minimise complètement les faits qui lui sont reprochés.

Christian Quesada continue de secouer le milieu médiatique. Un peu plus d’un an et demi après avoir été placé en liberté conditionnelle, l’ancienne superstar des 12 Coups de midi a été réincarcéré en début de semaine à Perpignan. D’après les premières informations, il n’aurait pas respecté certaines de ses obligations, dont celle de se présenter devant son contrôleur judiciaire. De nouvelles images pédocriminelles auraient par ailleurs été découvertes chez celui qui a déjà été condamné pour corruption de mineures et détention d’images pédopornographiques.

Lire Aussi  Cyril Hanouna : obligé d’arrêter TPMP bientôt ?

Pour Touche pas à mon poste, Guillaume Genton a obtenu une entrevue téléphonique avec Christian Quesada. Des audios ont été dévoilés dans l’émission ce mercredi 28 septembre 2022 et les propos de l’accusé y sont hallucinants. « Les faits pour lesquels j’ai été mis en examen s’appellent de la corruption de mineures, ça s’appelle un délit. Je ne suis pas un criminel, je suis un délinquant. Il faut savoir que, dans la justice française, un cliché pédopornographique c’est une fille qui a moins de 18 ans qui est en culotte ou en soutien-gorge. Donc oui, il y avait même plus que ça. Mais pour l’inconscient collectif, ce qui est pédopornographique, c’est des enfants attachés. On est quand même très très très éloignés« , a-t-il déclaré.

Mais selon Guillaume Genton, qui a pu consulter son dossier, Christian Quesada ne dit pas la vérité. « Il ment, on a l’extrait du dossier de l’affaire qui stipule exactement ce qu’il y a dans les clés USB et les disques durs de Christian Quesada« , a-t-il assuré, avant de donner des détails qui font froid dans le dos : « Jessica10.avi, garçon de 11 ans complètement nu, soeur caresse son petit frère... » Pour le chroniqueur, l’inculpé « ne comprend pas ce qui lui arrive et ne fait que minimiser les faits« . « C’est-à-dire qu’il dit : ‘oui bon ça va, les vidéos pédopornographiques, on s’en fait une mauvaise image, c’est pas si grave que ça, la corruption de mineure, bon, c’est pas très grave non plus…’ Le dossier est immonde« , s’est désolé Guillaume Genton.

Lire Aussi  Grand Corps Malade en couple avec Julia : "Je suis tout sauf un macho"

Á La Une