Connect with us

Divertissement

CMU obligatoire en Côte d’Ivoire: Les Ivoiriens grognent contre Ouattara

Published

on

L’enrôlement à la couverture santé universelle (CMU), bien qu’essentiel, est décrié en Côte d’Ivoire. La grogne des Ivoiriens est palpable sur les réseaux depuis que le gouvernement a décidé de rendre obligatoire la preuve de cet enrôlement pour certaines opérations administratives et sociétales.

Côte d’Ivoire: L’enrôlement à la Couverture Maladie Universelle (CMU) est désormais une condition préalable à la réalisation de plusieurs opérations

Le gouvernement ivoirien a adopté un décret rendant obligatoire la Couverture maladie universelle (CMU), en vue de garantir le déploiement complet du système de la couverture du risque maladie au profit des populations de Côte d’Ivoire

Ce décret, pris conformément à la loi n°2014-131 du 24 mars 2014 instituant la Couverture maladie universelle (Cmu), assujettit l’accès à certains services de l’État, aux emplois publics et aux emplois du secteur privé, à la production de la preuve de l’enrôlement à la Cmu.

Lire Aussi  Gbagbo pleure Kodjo Richard : "C'était un homme de confiance"

Il s’agit notamment du retrait du passeport et du permis de conduire, l’inscription aux examens ou concours d’entrée à la Fonction publique, la police, la gendarmerie et des armées, l’inscription des étudiants dans les universités et grandes écoles publiques et privées.

Ainsi, que l’inscription des élèves âgés de plus de 16 ans dans les lycées, collèges et établissements d’enseignement technique et professionnel qu’ils soient publics ou privés.

Tout comme le recrutement dans le secteur ou parapublic, le recrutement dans le secteur privé, l’accès aux programmes sociaux financés par l’Etat, et l’accès aux programmes de soutien à l’emploi et aux activités génératrices de revenus (AGR) financés par l’Etat.

Une mesure contraignante que bon nombre d’Ivoiriens jugent inacceptable, car violant leur “liberté de choisir”

« On peut imposer quelque chose qui ne sert pas”

Si la CMU est essentielle et indispensable pour tout pays comme le nôtre car elle offre un minimum d’accès effectif aux soins de santé à la population, elle ne peut constituer une obligation pour l’ensemble des citoyens.

Lire Aussi  Nathalie Koah : fente jusqu’à la taille, poitrine…, l’ex-compagne de Samuel Eto’o met le feu à la toile (photo)

Sur la toile, les réactions et commentaires vont bon train et dans tous les sens, dénonçant surtout un “service mal structuré” et qui “ne sert pas”, au final. On a recueilli certaines interventions sur Facebook, après une publication du gouvernement pour donner l’information.

“En fin de compte, on oblige le peuple à souscrire une assurance”

“Mais avant de rendre obligatoire, tenez compte au moins des plaintes concernant son utilisation… Ça passe pas… On peut imposer quelque chose qui ne sert pas”

“Nos hôpitaux ne donnent pas envie »

“Sans cette carte on ne peut plus travailler, ni aller à l’école … C’est obligé de souscrire à cette assurance… c’est en briiii maintenant … Si vous pouvez mettre tant d’efforts à travers la réhabilitation des hôpitaux partout en Côte d’Ivoire vraiment … Au lieu de toujours contraindre le contribuable à payer seulement malgré son SMIC dérisoire”.

Lire Aussi  Stars : Grand P annonce une grande collaboration avec cette légende de la musique ivoirienne

“La CMU à fait quoi pour ceux qui sont déjà enrôlés. Il faut arrêter d’encaisser l’argent sous toutes ses formes sans pouvoir faire le travail auquel il est destiné…On paie trop et inutilement”.

“Nos hôpitaux ne donnent pas envie. Il faut que les hôpitaux soient correctement équipés comme dans les pays où vous prenez l’avion juste pour arracher des dents ou changer de lunettes”.

Advertisement

Á La Une