Connect with us

Divertissement

Côte d’Ivoire-Mamadou Traoré à Soul To Soul : » Sois fort, mon frère »

Published

on

Souleymane Kamagaté Koné dit Soul To Soul est en prison depuis 2019. Depuis sa cellule, ce fidèle parmi les fidèles de Guillaume Kigbafori Soro, il a reçu le message d’un autre soroiste, El Hadj Mamadou Traoré.

Côte d’Ivoire : Mamadou Traoré réconforte Soul To Soul

Cela fait trois ans que Souleymane Kamagaté Koné, connu sous le nom Soul To Soul croupit en prison. L’ex-chef du protocole de Guillaume Soro a été interpellé le 23 décembre 2019 alors que, comme beaucoup de proches de l’ancien Premier ministre d’Alassane Ouattara, il se trouvait au siège de GPS (Générations et peuples solidaires) afin de réserver un accueil à son mentor.

En effet, à la suite d’un périple européen, Guillaume Soro, tombé en disgrâce auprès du président ivoirien, avait prévu retourner à Abidjan ce jour. Depuis cette date, Soul To Soul est détenu en prison. Fraichement libéré après plusieurs mois derrière les barreaux, El Hadj Mamadou Traoré a adressé un message à son camarade de lutte.

Lire Aussi  Nouveau Sommet Afrique-France: Voici les artistes qui représentent le Cameroun

« Courage à toi mon frère Soul To Soul. Tu es en prison, de 2017 à 2018 et de 2019 à aujourd’hui à cause de ta loyauté et de ta fidélité à ton ami, frère et patron Guillaume Soro, présidents de GPS. Si on t’avait dit hier que tu ferais la prison sous le régime de celui pour qui tu as été arrêté et torturé à la RTI et à l’école de police en décembre 2020,tu aurais nié cette mise en garde. Toi qui as failli perdre la vie lors de l’attentat sur l’avion de Guillaume Soro en 2007. Et c’était pour quelle cause ? Pour la cause de celui qui t’a fait jeter aujourd’hui en prison. Sois fort cher frère », a-t-il écrit dans une publication sur sa page Facebook. Soul To Soul a écopé de vingt ans de prison. Il est accusé d’atteinte à la sureté de l’État.

Lire Aussi  Au sommet de sa carrière, cette star a refusé Man Utd et beaucoup d’argent pour signer à l’OM

El Hadj Mamdou Traoré avait été arrêté en janvier 2022. Jugé puis condamné pour diffusion de fausses informations, il a été libéré le 15 septembre 2022.

Advertisement

Á La Une